Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

PROCESSUS ELECTORAL AU TCHAD: Est-ce que l’introduction de la biométrie  doit faire l’objet d’apprentissage ? Le Tchad ne doit pas être un terrain d’expérimentions !

Jean-Marc GAUDIN

CEO at NEMO-CONSEIL

Mechanical or Industrial Engineering

Master en création des entreprises,

Ingénieur informaticien de l’école supérieure d’informatique-Electronique Automatique

*****

 

Voilà ce qu’on pouvait lire sur le Curriculum Vitae de l’Expert GAUDIN Jean-Marc

Bonjour

j'ai créé un cabinet-conseil pour vous offrir mon savoir-faire dans le développement d'innovations NTIC.

Une nouvelle idée, une innovation, un nouveau produit ou un nouveau projet a besoin d'être bien préparé, d'avoir le bon niveau de financement et de suivre la bonne stratégie de développement afin d'accélérer sa mise sur le marché. Nemo-Conseil vous propose un accompagnement dans la réalisation du développement technique NTIC de votre business plan en effectuant les différents transferts technologiques nécessaires à vos produits. De plus, pour permettre vos développements, Nemo-Conseil vous apporte des solutions de financement ou construit des partenariats "gagnant-gagnant". Ceci est un cabinet nouvellement créé.

L’Expert GAUDIN Jean-Marc de nationalité française a été recruté catastrophiquement par la CENI, il a fait son apparition le 25 mars 2015 à la CENI. Les Grands Barons de la CENI organisent une plénière dont celui-ci allait faire sa présentation et son talent. Mais à l’entendre Monsieur GAUDIN Jean-Marc est un connaisseur des terminaux d’informatiques de câblage et un bon informaticien. Ses interventions sur la manière que doit prendre la mise en œuvre de la biométrie n’ont pas assez convaincu les membres, sauf que, par peur devant leurs barons, ils sont assujettis. M. GAUDIN a eu une rencontre d’échange avec les membres du Cadre National du Dialogue Politique en date du 31 mars 2015. Aujourd’hui la classe politique tchadienne et en particulier celle de l’opposition en sont responsables si la biométrie n’aboutie pas aux résultats fiables et répondant à la norme des fichiers auditables. Au cours de leurs échanges et répondant aux préoccupations des membres du CNDP, l’Expert GAUDIN Jean-Marc a expliqué clairement je cite : je n’ai pas d’expérience dans ce genre de projet, il poursuit en ces termes : c’est vrai, je n’ai jamais accompagné un pays dans ce genre de projet de biométrie électorale, le Tchad serait mon premier pays !

  1. L’Expert n’a jamais mené une étude de faisabilité pour l’introduction de la biométrie électorale dans aucun pays ;
  2. L’expert n’a jamais écrit un cahier des charges, ce cahier des charges constitue l’élément important qui encadre le choix déterminant d’un bon opérateur apte et crédible, mais aussi dans la mise en œuvre de la biométrie,
  3. L’Expert n’a pas le profil d’un Expert-Conseiller en biométrie, il n’est qu’un ingénieur en informatique du coup le travail de ce dernier ne serait pas à la hauteur et risquerait de porter un coup sérieux au processus.

Comment la classe politique regroupée au sein du Cadre National du Dialogue Politique (CNDP) et surtout celle de l’opposition pourrait rester dans un silence absolu face à un Expert qui n’a jamais eu d’expérience dans la mise en œuvre de la biométrie ? Est-ce une stratégie pour amener le pays vers le vide juridique ? De notre point de vue, il serait mieux de libérer Monsieur GAUDIN et faire place à l’expert du PNUD qui serait attendu à la quinzaine du mois de mai 2015 ceci à la demande de la CENI. Le CNDP doit mener une démarche sollicitant l’intervention du PNUD afin de préserver un processus de paix et de crédibilité. Car le CNDP est un organe de régulateur et de gestion des difficultés que peut connaitre le processus électoral.

La classe politique tchadienne doit faire ce qui peut donner l’image d’excellence recherchée, si le Nigéria a été apprécié de part le monde, suite à leur élection présidentielle du 26 mars 2015, c’est également grâce à ses hommes de probité morale. C’est bien que GAUDIN Jean-Marc nous a dit, la bonne biométrie c’est d’exiger les Kits de contrôle dans les bureaux de vote le jour du scrutin, abroger la loi autorisant le vote par procuration et voir le vote des tchadiens de l’étranger. Il s’en va nous dire que le vote des nomades n’est pas compatible à la biométrie est-ce ce n’est pas une utopie ? Certains de ses propos sont à prendre avec prudence, mais nous ne sommes pas persuadés que ce Monsieur GAUDIN peut conduire ce processus jusqu’aux résultats escomptés, car en toute réalisation d’un projet, l’expérience fait toujours la différence vue le temps perdu, il serait mieux que le processus ait un Expert plein d’expérience au moins et qui, a un niveau élevé d’explication et de lecture de la biométrie. Depuis le mois passé, courant de mars, le PNUD a fait un nouveau recrutement d’un Expert, pourquoi la classe politique ne demande pas expressément au PNUD d’envoyer leur Expert. Car si le PNUD mais sa contribution technique à ce processus en nous apportant une ressource sûr pour cet accompagnement, nous pensons que nous pourrions obtenir les résultats attendus et avoir quelque part l’appui de l’opinion internationale. Si nous nous laissons dans les seuls bras de la CENI ce n’est pas évident pour ce processus, l’histoire nous dira.

La CENI, depuis le début des recrutements que se soit au niveau des cabinets d’étude et comme des Experts, elle n’a jamais pu faire un bon recrutement. Elle recrute par désinvolture ou par un esprit délibérément malin et à sa guise.

A la classe politique tchadienne, nous devions prendre notre responsabilité d’éviter ce pays qui a tant souffert, nous ne devions plus attendre c’est aujourd’hui ou rien, le vide juridique que ce pays connaitra serait un nouveau point de départ d’une nouvelle odyssée. Il est de notre devoir d’interpeller le PNUD en s’impliquant davantage dans la gestion du processus électoral pour le renforcement de l’éthique démocratique.

A Suivre………