Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Mondial de pétanque 2016 : la Polynésie plus sûre que le Tchad

  • Par Eric Tang
  • Publié le 16/04/2015 | 14:34, mis à jour le 16/04/2015 | 15:57

Le Tchad, en Afrique, également candidat pour cette organisation, a été écarté pour des raisons de sécurité des compétiteurs et du public. Après le raté de l’an dernier suite à l’épidémie d’Ebola, l’organisation de ces mondiaux a été confiée à la Polynésie, jugée plus sûre.

Le comité exécutif de la fédération internationale de pétanque a confirmé que Tahiti organisera le prochain mondial de triplettes en 2016.
Un bon choix selon le président de la fédération internationale Claude Azéma. Selon lui, il n'y a jamais eu de championnat du monde en Polynésie ni en Océanie, mais beaucoup aux Etats-Unis et en Europe. Pour la fédération, "il était important de montrer que notre sport est universel". Mais le Tchad comme Tahiti était en lice. Et ce qui a desservi ce pays africain est dû au manque de sécurité, conséquence de l'instabilité générée par les groupes terroristes dans la région. Conséquence : la candidature de Tahiti a été retenue.

Claude Azéma au micro d'Alain Rosalie : http://polynesie.la1ere.fr/2015/04/16/mondial-de-petanque-2016-la-polynesie-plus-sure-que-le-tchad-248325.html


Tahiti devra verser une caution de 50 000 dollars ou euros pour valider cette candidature. Elle à jusqu’au 31 mai pour le faire.
Par ailleurs, le Pays déclare "accompagner la fédération de pétanque dans l’organisation du championnat du monde... La fédération tahitienne de pétanque a toujours pu compter sur le soutien du gouvernement, grâce à un partenariat étroit avec le ministère de la Jeunesse et des sports. La continuité de ce partenariat avec le Pays se traduira par des prestations de services logistiques pour l’aménagement du site de To’ata, l’assistance technique des services et établissements publics et diverses facilités fiscales issues de textes réglementaires déjà élaborés."