Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 Le choix d’un opérateur de biométrie : les pontes du pouvoir à la manœuvre

Il y a de cela quelques jours, un acteur politique prolifique dans les écrits, a fait circuler des documents à Ndjaména sur le net sur des sociétés biométriques peu qualifiées par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) du Tchad pour la fourniture d’une solution de recensement électoral biométrique. Il s’avère que cet acteur politique, souvent donneur de leçon de transparence, n’a certainement pas tout dit. En effet, des sociétés de biométries pré-qualifiée par la CENI , il y en a cinq. Alors en acteur politique averti, où est-ce qu’il a perdu la 5ème société ? Si par hasard c’est un oubli, on attendra de le voir se rattraper.

Bien des informations à notre disposition, montrent qu’il y a collusion entre des individus aux intérêts politiques antagonistes sauf à voir leur chemin se croiser pour des intérêts bassements financiers. Et, au Tchad, on sait que sur ce terrain peu en résiste, et souvent, ils perdent le nord !

En réalités de quoi s’agit-t-il ? La 5ème société perdue par cet acteur ou que certains lui ont fait perdre en lui fournissant des documents sur les 4 autres dont il ne cesse d’agiter à tout bout de chemin a pour nom : SELP- REN-FORM- TIGERT.

A regarder sur le net, il s’agit d’un groupement d’une société française, d’une banglashie et d’une sud-africaine. Même si la globalisation est à la mode, cela paraît un bizarre attelage.

L’acteur politique qui fait de l’agitation en étant pas un accroc du net, on sera ceux qui l’ont aiguillonné lui fourniront de la matière pour lui permettre d’éclairer ses lecteurs sur les groupements en question !

Des informations à notre disposition , montrent que le réseau est bien monté partant de l’Assemblée nationale, il aboutit au cadre de dialogue politique et finit ses tentacules à la CENI. Les intermédiaires promettent monts et merveilles.

Une odeur de corruption de grande échelle en perspective, nauseabondes pour peu, parfumée pour bien d’autres.

Nos investigations….

Le citoyen.