Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alerte Info: Médias au Tchad- Reporters Sans Frontière (RSF) est préoccupé par le risque élévé qui pése sur les journaux tchadiens indépendants menacés de fermeture. L'Organisation a appellé la HAMA à renoncer à ces sanctions qui ne se justifient pas // La candidature à la présidentielle 2021 du Maréchal Idriss Deby contestée dans un mémorandum signé par plusieurs partis d'opposition au Tchad qui appellent ce dernier à renoncer à se présenter //

Archives

Publié par Mak

Deby et sa béquille

Depuis un certain temps, le président tchadien, qui est grand de taille, montre des signes de fatigue. Il se faisait remarquer auparavant par une béquille qu’il tenait pour la forme. Actuellement, ce n’est plus un bâton de commandement, mais un véritable 3ème pied pour le président tchadien. Même s’il lui arrive de temps à autre de la soulever en parlant, comme lors de son arrivée à Bamako. Deby, à chaque visite au Mali, est très bien accueilli, comme c’était le cas du feu Guide de la révolution libyenne, Mohammar Kadhafi. L’homme à béquille est devenu le remplaçant de Kadhafi, toujours bien accueilli. À l’aéroport d’abord, il a reçu un bain de foule, avant de prendre les rues de Bamako. Pour le président malien, il a été efficace dans la gestion des risques sécuritaires transfrontaliers. «À ce titre, nous avons pu bénéficier au Mali de l’engagement personnel de notre président en exercice, mon frère et ami le président Idriss Deby Itno, au prix de sacrifices surhumains. Il a œuvré sans relâche, avec anticipation et efficacité, en faveur de l’intégrité territoriale du Mali, de la paix et de la sécurité au Mali et dans le reste de notre sous-région».

Source: http://malijet.com/la_societe_malienne_aujourdhui/actualite_de_la_nation_malienne/127921-la-moquerie.html