Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Brahim Ibni Oumar Mahamat Saleh,participant à l'Assemblée de l'Union Internationale de la jeunesse socialiste (IUSY)

Brahim Ibni Oumar Mahamat Saleh,participant à l'Assemblée de l'Union Internationale de la jeunesse socialiste (IUSY)

Camarade Felipe Jerdes président de l’Union International de la jeunesse socialiste (IUSY)

Camarades les vice-présidents de l’IUSY

Camarade Evin Incir secrétaire générale de l’IUSY

Camarade Mikail Baguian, coordinateur du comité Afrique de l’iusy

Camarade secrétaire national de la jeunesse de l’ANC


C’est avec un réel plaisir que nous avions répondu positivement à l’invitation de l’iusy en partenariat avec nos camarades de la jeunesse de l’ANC qui accueille cet évènement d’importance majeure. Nous portons un intérêt particulier à cette rencontre et nous remercions nos camarades dirigeants de cette instance des jeunes de l’ANC. Cet intérêt est d’autant significatif qu’il s’agit des camarades d’une organisation sœur, à savoir l’ANC. Comme nous le savons tous, l’ANC s’est formée, à lutter et continue de lutter autour de valeur universelle d’égalité, de justice et de progrès. Votre organisation l’ANC a en effet marqué d’une encre indélébile l’histoire de l’Afrique du Sud mais aussi celle de l’Afrique et du monde entier. Sans m’attarder sur le parcours emblématique de l’ANC, je rappelle simplement comment cette organisation, et le monde entier en est témoin, a résisté, éduqué idéologiquement et politiquement les sud africains et finalement produit l’un des président de l’Afrique du sud voire du monde entier le plus engagé pour la dignité de l’Homme, les progrès des nations et la paix : j’ai nommé Nelson Mandela dont le monde entier a pleuré la disparition il y’a un an. Je remarque que l’ANC qui a été le flambeau de la résistance contre l’injustice a gardé ce profil même quand ses militants sont au pouvoir. Aujourd’hui encore par son dynamisme, votre organisation montre que chacun d’entre vous veut être un autre Mandela c’est-à-dire est engagé à consentir au sacrifice que son époque exige pour le progrès.

L’intérêt que nous portons à cette rencontre avec la jeunesse de l’ANC et tous les camarades de l’iusy est d’autant plus significatif qu’il a pour thème central l’éducation politique. En effet, la révolution ou toute forme de lutte politique n’est pas concevable sans éducation politique. L’éducation politique est une thématique fondamentale dans toutes les organisations de masse notamment celle de gauche dont les partis socialistes ou à tendance socialisantes. Votre theme vient à point nommé car aussi bien le contexte politique sud africain que celui du monde entier ont changé. En dépit d’énormes progrès, le monde d’aujourd’hui montre encore de graves inégalités sociales dues à l’accaparement injuste de la richesse mondiale par une très faible poignée d’individu. Cet état de fait est la conséquence du mode néolibéral absolu de gouvernance politique. Le monde d’aujourhui s’est, par voie de conséquence, un monde ou la violence aveugle, devient un moyen de domination économique, politique et social des uns par les autres. Cette donnée se vérifie le plus en Afrique, ce continent si riche en ressource naturelle mais pourtant le plus pauvre du monde. Comme on le constate le besoin est pressant de réfléchir sur l’adaptation des idéologies au contexte de la mondialisation néolibérale, mais surtout d’outiller les militants sur la gouvernance internationale et sur les gouvernances nationales. Il s’agit, je le présume de discuter de position qu’il faut adopter vis-à-vis des grands événements du monde et ceux qui se présentent dans votre pays, mais surtout, pour vous, de former d’avantage des militants sur des thématiques de conquête, de participation au pouvoir ainsi que de son contrôle. En un mot, vous avez en mon sens vous tournez vers la façon par laquelle il faut relever les défis de la démocratie et du développement ainsi que de la paix dans votre pays et dans le monde.

A ce titre nous nous sentons concerner par toutes ces thématiques.

Camarades, je ne saurais terminer mon bref propos sans remercier toutes les forces et personnalités du monde épris de justice qui luttent contre la torture en politique, en particulier ceux qui travaillent à ce que lumière soit faite sur la disparition d’un militant socialiste et universitaire de nationalité tchadienne Feu Professeur Ibni Oumar qui se trouve être mon propre père. A titre de rappel après avoir enlevé et torturé le Professeur Ibni dans la nuit du 03 février 2008 à N’djamena, la garde président du président Idriss Deby n’en a plus donné aucune nouvelle jusqu’à aujourd’hui. Faisant écho de cette situation plusieurs instances dont l’assemblée et le sénat français, ont voté des résolutions en faveur d’une enquête indépendante sur la disparition tragique d’Ibni Oumar, par ailleurs membre de plusieurs ordres scientifiques comme la société savante des mathématiques. Ces résolutions tendent à dépasser une commission tchadienne y relative vite récupérer par le régime actuel. Ce combat pour le moins humanitaire autour du Cas Ibni est en faite mené par beaucoup d’autres forces non étatiques comme l’IUSY.

J’exhorte donc tous ces militants du progrès et/ou des droits de l’Homme à continuer à œuvrer pour que la lumière soit faite sur la disparition du Professeur Ibni de son vivant président de la coalition des partis de l’opposition civile démocratique.

Camarades,

De manière générale, notamment en Afrique, la gouvernance laisse à désirer. Ainsi, on assiste très souvent à de graves violations de droits de l’Homme, une très mauvaise répartition du revenu nationale, le détournement des deniers publiques, la marginalisation de la jeunesse et même des conflits électoraux.

Une fois de plus, je réitère être d’accord avec vous sur la nécessité de la formation politique par laquelle les militants comprendront mieux les enjeux des politiques publiques et leur régime ainsi que ce qui se passe dans le monde. Cette formation édifiera les militants de votre structure non seulement sur la situation politique nationale mais surtout en technique de participation et de contrôle politique.

J’ai la forte conviction que vous serez à la hauteur de la tache.

Sur ce je vous dis bonne chance et merci beaucoup

Vive la démocratie et le progrès

Vive les droits de l’Homme

Vive les forces progressistes

Vive l’UISY

Vive la jeunesse ANC

Pour le comité Afrique de de l’Union International de la jeunesse socialiste (IUSY)