Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: un seul clan gouverne
  Casque: je suis un citoyen avant d'étre motard

C'est normal que le népotisme et le favoritisme priment sur toute autre valeur. et c'est aussi une occasion pour les commerçants véreux tirent profit à gogo du bien public du fait qu'un seul clan qui gouverne et décide de tout.mais ce qui est absurde et sort du cadre de la logique que le ministère de l' intérieur nous fait comprendre que le port des casques est le seul moyen pour lutter contre l'insécurité.sur cette idée que je contredit les responsables et leur faire savoir que d'autres facteurs intégrants l'insécurité. si vous avez le temps, on peut citer quelques unes.
D'abord l'état vétuste de nos rues qui nous portent préjudices des millions de cfa par an.tout dernièrement, j'ai eu l'occasion de discuter brièvement sur ce cas trop visible surtout dans le coté nord de la capitale, avec un des compatriotes qui a fait visite récemment.il m'a raconté que l'état des routes leurs coûte une somme colossale juste pour revisser leurs montures.on n'en parle pas.
Ensuite,il y en a des gens qui conduisent sans avoir le minimum de savoir sur le code de la route : des choses simples comme la priorité à droite,le dépassement,le stationnement. hélas, qui peut nous dire avec des statistiques précises les nombres de personnes qui passent leurs permis de conduire par le biais de l'auto école.
Et puis comment peut on gérer la circulation d'une capitale en xxi siècle sans feu tri couleur. est ce que c'est normal, on ne trouve qu' en tout cinq poteaux de feu de circulation dans un pays?et ce qui nous atterre le plus qu'ils sont tout le temps en panne.c'est étonnant. c'est bizarre.peut être il nous manque du carburant? pourtant que nous sommes le producteur et l'exportateur.oui riez à nos barbes.
En fin le droit de piétons dont on n'en parle que très rarement.les piétons à ndjamena sont les plus touchés par les accidents de la route.ils courent dans tous les sens pour s'échapper du danger de la mort.cela est du évidemment au rôle absent de l'état.car il n'y avait pas, sur le pavé, la peinture blanche indiquant l'endroit du passage des piétons comme les autres pays.
vous nous parlez des caques ,et rien ne fonctionne. mahamat ousman.

 
 
  -- envoyé par mahamat ousman (mammar04@yah00.fr)