Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: Le FAR/PARTI FEDERATION saisit le PNUD

Fédération, Action pour la République

(FAR/PARTI FEDERATION)

BP 4197 N’Djaména

 

A Son Excellence, Madame Magda Verdicktat,

Directrice Pays du PNUD-TCHAD

A N’Djaména

Objet : Pour un seul poste d’Expert en biométrie à pourvoir, cinq Experts sont recrutés respectivement par le PNUD, la Francophonie et par la CENI

Excellence Madame,

Comme l’indique en ’objet, si les auteurs de ce cafouillage doublé de manipulation et autres tricheries veulent frauder aux prochaines élections, ils ne s’y prendraient pas autrement. Pour un seul poste d’Expert en biométrie à pourvoir, cinq Experts sont recrutés dont un par votre Institution le PNUD, deux par la Francophonie et deux par le Président de la CENI. Qui dit mieux !

Ceci étant, nous tenons à vous rappeler ici que votre organisation est une des grandes institutions des Nations Unies dont son fonctionnement est régi par les normes et règles requises.

Dans le cadre du processus électoral du Tchad, nous constatons que celui-ci se fait toujours manipuler et manœuvrer par le gouvernement et la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). De ce fait, il a toujours été considéré par la classe politique tchadienne comme étant une marionnette aux mains des gouvernants de notre pays.

En effet, vous avez pris l’initiative d’apporter votre assistance électorale à la République du Tchad notamment par l’apport technique. Dans un premier temps, vous avez, sur proposition de la CENI, procédé au recrutement du Cabinet d’Etudes dénommé SOFIE puis de l’Expert Aganahi Clément que vous avez mis à la disposition de l CENI. N’ayant pas la compétence requise, le Cabinet SOFIE produit un rapport inexploitable. Quant à l’Expert Aganahi, il trainé des casseroles aux pieds. Pour ce faire, il a été récusé à l’unanimité par les membres du CNDP.

Dans sa course-poursuite, la CENI reprend le dossier en mains pour le recrutement de deux Experts au lieu d’un seul.

Bien que vous sachiez pertinemment que la modification de la loi sur la CENI a été querellée par une bonne partie de l’opposition, la nomination du Président de la CENI rejetée par une partie de l’opposition au sein du CNDP, le choix du Cabinet d’étude de faisabilité dénommé SOFIE est controversé pour défaut d’expérience, l’Expert, M. Aganahi Clément récusé à l’unanimité par les membres composant le CNDP etc., vous prenez le risque de vous engager dans le processus électoral en cours sans prendre les moindres précautions et sans y mettre d’argent.

Votre Institution devait amener le gouvernement et la CENI à se conformer aux règles et à respecter ses propres principes. Car à l’instar de toutes autres Institutions des Nations Unies, le PNUD que vous dirigez au Tchad reste et demeure un acteur clé et incontournable dans la survie de nos populations ainsi qu’au renforcement de l’éthique démocratique dans notre pays.

Lorsque l’Expert controversé a été récusé, le CNDP vous a notifiée la décision y relative par lettre n°39/CNDP/BC/2015 du19 février 2015. Aussi, par lettre n°40/CNDP/BC/2015 du19 février 2015 du CNDP, la décision de récusation de M. Aganahi Clément est notifiée à la CENI qui a pris acte de cette récusation par toute la classe politique réunie au sein du CNDP y compris le MPS et ses aillés. Cette récusation est décidée à l’unanimité des membres du CNDP.

C’est alors que la CENI vous a demandé de procéder au recrutement d’un autre Expert en lieu et place de M. Aganahi Clément. C’est ainsi que vous avez procédé au recrutement d’un autre Expert en biométrie. Par la suite, vous avez sollicité une rencontre avec la CENI, afin de l’informer de l’arrivée prochaine dudit Expert que vous avez recruté.

Le 18 mars 2015, une délégation de votre Institution a effectivement rencontré la CENI pour lui dire, de vive voix, que l’Expert recruté par vos soins est désormais sa disposition.

Bien que parfaitement informée, la CENI s’est précipitée pour prendre attache avec le fameux Expert, M. Aganahi Clément, pour lui demander par lettre n°149/CENI/2015 du 16 mars 2015 (annexe 1), lettre aux termes de laquelle, M. Aganahi Clément devait trouver un autre Expert dans les 48 heures. Ce qui, est contraire aux engagements que la CENI a pris avec vous. Cette démarche du Président de la CENI nous semble, à vue d’œil, suspecte. En effet ; elle cache mal son intention réelle. Le Président de la CENI sait très bien que vous avez déjà recruté un Expert, mais il a préféré passer outre pour recruter deux autres Experts auxquels s’ajoutent deux autres Experts recrutés par la Francophonie, ce qui est complètement contraire à la simple logique et à la déontologie. Pourquoi cette manigance ? Et pourtant, ces genres de démarches cavalières qui ne s’inscrivent pas dans un consensus avec les partenaires et l’ensemble des parties prenantes sont caducs.

Le Président de la CENI qui sait que le samedi 21 mars 2015 est un jour non ouvrable, mais il se permet de vous écrire un E-mail pour vous demander de sursoir à l’arrivée de l’Expert que vous avez recruté (annexe 2), A toutes fins utiles, je vous rappelle que toutes ces décisions du Président de la CENI sont prises à l’insu des membres de la CENI y compris ceux du bureau ;

De tout ce qui précède, nous exigeons l’arrivée immédiate de l’Expert que vous avez recruté, car le recrutement, en catimini, des deux Experts opéré par des officines de la CENI est nul et de nul effet. Aussi, nous exigeons le départ tout aussi immédiat du Président de la CENI dont la nomination est, par ailleurs, illégale. Nous exigeons également le départ de ses complices puisqu’il ne peut pas agir seul.

Toute cette agitation puérile et fébrile du Président de la CENI donne le vertige.

C’est pourquoi, le PNUD dont vous avez la charge doit s’imposer dans l’accompagnement de ce processus électoral afin le gouvernement, le CNDP et la CENI puissent prendre les dispositions nécessaires et utiles à la réussite de ce cycle et ceci pour nous éviter des effets boumerang que cette situation trouble pourra éventuellement enclencher. Je vous aurais ainsi prévenu.

Veuillez agréer, Excellence Madame, l’assurance de notre haute considération.

N’Djaména, le 22 mars 2015

P ; Le FAR PARTI/FEDERATION

Le Coordinateur Exécutif Fédéral

Le Député Fédéraliste Ngarlejy Yorongar

Ampliations :

  • Président de la République,
  • Premier Ministre,
  • Ambassadeur de l’Union Européenne,
  • Ambassadeur de France,
  • Ambassadeur des Etats-Unis,
  • Ambassadeur d’Allemagne,
  • Président de la CENI,
  • Président du CNDP,
  • Ambassadeur de l’UA,
  • Ambassadeur de la Francophonie.