Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Situation alarmante au Tchad: le MACT appelle à l'action

Communiqué de presse

 

Le Mouvement d’Action pour le Changement au Tchad (MACT) attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur la situation alarmante qui prévaut actuellement au Tchad tant sur le plan politique, sécuritaire, de la justice et des droits de l’homme et quesur le plan économique.

Sur le plan le plan politique, le climat social reste tendu du fait de l’absence chronique de dialogue avec l’opposition et les différentes composantes de la société civile. Le régime Deby n’a jamais œuvré dans le sens d’un ouvert et constructif, source d’un apaisement politique indispensable pour tout progrès économique. A l’approche des échéances électorales, notamment l’élection présidentielle de 2016, le régime Deby multiplie ses manœuvres politiciennes, place ses pions à la tête des différentes institutions, use et abuse des deniers publics pour une clientèle politique intéressée que par l’appât.

Idriss DebyItno, après plus de 3 années passées en villégiature à son Amdjarass natal, retrouve impuissant une administrationpublique totalement désarticulée qui fonctionne comme un véritable souk, gangrenée par la corruption, les détournements de deniers publics, le laxisme, la gloutonnerie et l’incompétence de ses grands fonctionnaires. L’action gouvernementale est sans résultats, le changement récurrent de Premier ministre n’y change rien car le véritable problème est ailleurs et cela tous les Tchadiens l’ont compris : c’est Idriss Deby Itno le problème.

Sur le plan sécuritaire et des droits de l’homme, sous couvert de la lutte contre la secte militaro-islamique BokoHaram au Nigeria et Cameroun, le régime totalitaire d’Idriss Deby Itnoa trouvé ici, désespérément, une opportunité pour tenter de redorer son blason grave entaché par une gestion calamiteuse des affaires courantes, des violations récurrentes des droits de l’homme et des détournements des deniers publics sans précédent.

Le MACT dénonce une remilitarisation effrénée des services de sécurité et de défense qui engendre des dépenses surréalistes, passant outre toutes les règles budgétaires propre au fonctionnement d’un Etat normal et qui échappe à tout contrôle de l’Assemblée Nationale. Ces dépenses militaires ont de tout temps été l’objet de grandes magouilles et de détournement éhontés sans que jamais les responsables, du reste bien connus pour être proches du cercle restreint d’Idriss DebyItno, ne soient ni inquiétés, ni poursuivis.

Dans ce contexte de tout sécuritaire, les libertés individuelles des citoyens tchadiens sont réduites à néant, bafouées par des individus incultes, pourtant chargés de veiller sur la sécurité et la quiétude des citoyens, mais dont la brutalité et la barbarie n’ont commune comparaison en Afrique et dans le monde. La répression sanglante des différentes manifestations des élèves au courant de cette année 2015 qui ont fait une quinzaine de morts et plusieurs dizaines de blessés n’est que la face cachée de la nature horrifiante et abominable de la Dictature d’Idriss Deby Itno.

Les écoutes téléphoniques, les interpellations et arrestations arbitraires parfois au facies, suivies de détentions au secret, sont menées en toute illégalité et au détriment de toutes les règles et procédures qui encadrent de telles actions. Au nom de la terreur BokoHaram, le régime Deby terrorise les populations tchadiennes et les soumet aux mêmes traitements inhumains que subissent les populations nigérianes sous l’emprise de la secte terroriste BokoHaram. Toutes ces violations des droits de l’homme se passent comme à huis clos, les contre-pouvoirs, les organisations de défense des droits de l’homme et la communauté internationale restent amnésiques et laissent faire.

Le peuple vaillant du Tchad porte le fardeau du régime d’Idriss Deby Itno depuis un quart de siècle. Un peuple quireste digne, téméraire et déterminé dans l’espoir de changer le court de sa vie considérablement ruiné par le gouvernail d’Idriss Deby et ses parrains.

La situation socio-économique du Tchad, déjà végétative, s’est dégradée davantage ces dernières années et demeurent explosive. Tous les indicateurs sociaux sont au rouge comme l’attestent les rapports des Institutions internationales qui classent le Tchad parmi les cinq derniersau monde en matière de développement économique, des Libertés individuelles et collectives, de Démocratie, de Justice, d’Education et d’Environnement propice pour les affaires. Les revenus pétroliers qui devraient booster l’économie tchadienne et améliorer les conditions et cadres de vie des Tchadiens, sont dilapidés par une caste de nationaux et étrangers sans foi ni loi.

Le MACT sonne l’alerte et interpelle toutes les forces vives de la Nation tchadienne pour un sursaut national sans précédent. Le temps a permis à chaque Tchadienne et chaque Tchadien de mesurer les capacités du régime Deby pour apporter des solutions à leurs problèmes, de peser les conséquences présentes et futures des actes quotidiennement posés par l’Etat-Deby et surtout de comprendre les intentions illégitimes, illégales, obscures et dangereuses voire suicidaires d’Idriss Deby pour une présidence à vie.

Le MACT appelle à la mobilisation générale sur toute l’étendue du territoire national et à l’international. Tous les patriotes, où qu’ils se trouvent et quelle que soit leur coloration politique, sont interpelés individuellement et collectivement pour agir afin de mener des actions appropriées tendant à stopper l’agonie du peuple tchadien et la destruction programmée de la société tchadienne et de ses progrès. Faire partir le régime MPS, c’est offrir un nouvel espoir au peuple tchadien. L’heure est plus que jamais à l’action.

 

Vive le Tchad
Vive le peuple tchadien
Vive le MACT

Fait à Tibesti, le 29 mars 2015

 

La cellule de communication
mactchad@yahoo.fr