Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le Caire:Un 5e mandat pour Deby peut être un suicide collectif (communiqué du GROTE)

Groupe de Réflexion de l’Opposition Tchadienne en Egypte

 

Un 5e mandat pour Deby peut être un suicide collectif

 

Il est inutile de rappeler les rangs désespérants occupés par notre pays le Tchad dans les différents classements qui servent à mesurer l’état de développement de l’ensemble des pays de la planète.

Dans un Etat normal, des évaluations périodiques sont faites pour soutenir davantage ce qui marche et corriger les insuffisances afin d’améliorer le quotidien des populations. Malheureusement au Tchad, l’Etat est mis au service d’un homme et de sa famille.

Au rythme actuel de la confiscation des ressources du pays et de l’asservissement du peuple, nous pouvons affirmer sans risque de nous tromper qu’un e mandant pour le Président-Général-Sultan transformerait le Tchad en un véritable pays d’apartheid.

Pour se rendre compte de cette perspective sombre qui menacerait l’existence de notre cher pays le Tchad, il suffit de regarder ce qui se passe à la Douane, au Trésor public, aux Impôts, dans les secteurs du pétrole et des télécommunications, ainsi que les infrastructures, la cimenterie sans oublier de souligner le cas de nos chers frères et sœurs de l’Armée tchadienne vendus comme des mercenaires au plus offrant.

Pour éviter un naufrage certain à notre pays, nous, Groupe de Réflexion de l’Opposition Tchadienne en Egypte, demandons au Président Idriss Deby Itno de renoncer à briguer un mandat de trop, en contrepartie d’une amnistie générale pour lui et sa famille.

Par ailleurs, nous lançons un vibrant appel à l’endroit des Forces de Défense et de Sécurité de rester du coté du peuple afin de susciter de l’espoir pour un autre Tchad, un Tchad de justice, de démocratie et de paix et ceci ne pourra se réaliser qu’à travers un changement.

Pour ceux qui sont tentés par les sirènes de la dictature, nous leur demandons d’observer les humiliations que subissent actuellement les présumés complices de la DDS.

Nous exhortons enfin la société civile, les formations politiques et les associations des droits de l’homme à un sursaut patriotique pour que se réalise le vœu combien cher au peuple, celui du changement radical au Tchad. A l’état actuel de choses, la seule solution qui vaille passe par une rencontre inclusive telle que suggérée par l’ensemble de l’opposition intérieure et extérieure. Par contre rêver d’une alternance par les urnes parait quasiment impossible.

Fait au Caire, le 7 mars 2015

Le Groupe de Réflexion de l’Opposition Tchadienne en Egypte