Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Dans toutes les élections qui se sont déroulées au Tchad, le Mouvement Patriotique du Salut a remporté haut la main ces compétitions électorales. Hier comme aujourd’hui, le Parti de Bamina a le vent en poupe. Aucun parti de la place ne peut prévaloir l’égaler en matière des ressources humaines, matérielles et financières.
Au fait le MPS mérite d’avoir la part belle aux différentes élections qu’a connues et connaitra notre patrie. Le Parti a bien labouré ses sillons avant, pendant et après les élections. En effet, chacun ne récoltant que ce qu’il a semé. Par le passé, quel autre parti s’est autant investi que le MPS pour la sensibilisation et la mobilisation en vue des inscriptions sur la liste électorale ?
Le MPS se distingue des autres partis par le sérieux et la minutie qu’il met pour préparer une élection.
Face aux succès que le Président de la République enchaîne sur le plan national et international, les chefs des partis qui souffrent de la « presidentite » n’ont d’autres arguments que de prêter des intentions au Président de la CENI et d’exiger la biométrie. C’est la peur de perdre qui en est la cause.
Le président de la CENI, Jean Pierre Royoumbaye est un homme intègre, il dispose des qualités que beaucoup des chefs de partis qui l’accusent ne l’ont pas. Grace à son sérieux et sa compétence, il était le deuxième tchadien à être nommé au poste du Directeur de Département au C E F O D après Ronelgué Toriaïra. Il a travaillé dans cette institution pendant plus de vingt ans dont six ans Directeur Administratif et Financier. Il est sorti indemne sans tache. La magouille et la tricherie sont étrangères pour lui.
Concernant la biométrie, la démocratie n’a pas besoin de technologie sophistiquée pour se manifester. Elle est d’abord un état d’esprit. Présenter un bon plat et vous verrez le résultat. Ce simple que cela. Car d’un ordinateur, il ne sort que ce qu’on y a mis.
Biométrie, perte d’argent, perte d’énergie et perte du temps. Alors de grâce, Messieurs les Chefs de Partis ne nous roulez pas dans la farine.

Angorki Moussa
66 24 03 08
 
 
  -- envoyé par Angorki Moussa (mangorki@yahoo.fr)