Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

"L'alternance n'est pas une panacée au Tchad": le débat se poursuit

 

Angorki Moussa repond à la replique de Senior Mbary suite à l'article intitulé: "l'alternance n'est pas une panacée"  

Mon cher Senior MBary


Un Etat démocratique a besoin d’une opposition mûre et capable de déceler les insuffisances du régime et en même temps corriger ces insuffisances par des propositions concrètes. Par contre des gens de votre espèce et ceux qui se disent opposants n’apportent rien de concret et plus encore n’ont pas des projets de société sérieux à proposer. Ils étalent seulement leur hostilité à l’avancée de notre démocratie et à l’adhésion du peuple à la politique du Président Idriss Deby ITNO.

Ces individus, sans valeur ajoutée à la nation, se départissent en s’engageant dans la stigmatisation, la diversion et la banalisation de nos institutions à travers les offenses portées contre la plus haute institution de la République.

Ils sont crayonnés par ceux qui les connaissent comme des gens qui ne savent que s’attaquer à la personne du président de la République et non à ses idées et à sa politique. Or le débat démocratique est un débat d’idées sensées orienter les choix et les décisions vers des trajectoires porteuses de progrès et de bien être au profit des populations. Le reste n’est que verbiage stérile ou bien injures et invectives.
En fait cher MBary
Ce qui est devant n’échappe pas aux yeux, dit un adage. A mesure que nous allons de l’avant, nous voyons le Tchad de demain finement se dessiner. Le Tchad Moderne. En effet, le Tchad bouge, tout bouge à foison, le cap est vert, le cap est de bonne espérance, le cap est celui de la Renaissance. Comme vous êtes atteints de cécité intellectuelle, je ferai le plaisir de te présenter les réalisations du Chef de l’Etat et leur impact.
La politique de la main tendue du Chef de l’Etat.
Cette politique nous a donné la paix que nous jouissons aujourd’hui moi et toi dans notre pays. Le Tchad est devenu le pays le plus stable et fiable dans la sous région. Le président Idriss deby Itno en pratiquant cette politique, connait la valeur de la paix. Sans paix il n’y aurait pas développement. La paix est la base, ou même plus, le fondement de toute évolution d’un pays. Tout ce qui touche à la paix intéresse au plus haut point le Chef de l’Etat.
La Démocratie.
En 24 ans seulement de démocratie, le Tchad compte aujourd’hui une centaine de partis politiques et une pléthore d’Associations et une Société civile forte et organisée. La presse privée est présente avec une bonne dizaine de titres de journaux qui paraissent assez régulièrement et plus de vingt radios associatives et commerciales. Toutes les élections, qu’elles soient présidentielles, législatives ou communales se sont déroulées de manière assez serré avec plusieurs candidats de l’opposition. Cette démocratie a ramené la confiance entre les tchadiens au point que dans tous les partis politiques et association de la société civile on trouve des tchadiens de tous les coins du pays militant ensemble et défendant les mêmes objectifs. L’unité nationale est sur une dynamique assez encourageante.
La gestion des revenus pétroliers
Aucun pays au monde n’utilise mieux ses ressources pétrolières que le Tchad. La transparence chez nous est de mise. Le Collège de Surveillance des Revenus Pétroliers dépose tous les trimestres un rapport public sur la gestion des recettes générées par le pétrole. Avec l’argent du pétrole, le Président a construit des routes, des Hôpitaux, des écoles. Il a rehaussé le SMIC au Tchad et par ricochet augmenté le salaire des agents de l’Etat. Il a bitumé des milliers des kilomètres de routes, érigé des ponts, désenclavé la quasi-totalité du pays. Et chose, oh combien importante, l’instauration de la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les personnes vivant avec le VIH SIDA.
Cher Mbary , la liste est loin d’être exhaustive, néanmoins je m’arrête ainsi et attendre votre réaction. Mais sache que dans la classe politique actuelle et surtout dans votre rang d’opposition , tu ne trouvera pas l’homme transparent comme l’eau de roche, lisse comme la pierre polie et net comme la flamme d’une bougie.
Reçois mes salutations distinguées.
Angorki Moussa


66240308

Angorki Moussa repond à la replique de Senior Mbary suite à l'article intitulé: "l'alternance n'est pas une panacée"