Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Envoi des soldats tchadiens au Yémen: la CTDDH préoccupée par la tractation Tchad/Arabie Saoudite

CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS DE L’HOMME.

C.T.D.D.H

BP : 5839 Ndjamena E mail : .ctddh_organisation@yahoo.fr

Tel : +235 66267981 ; +235 92106983 Siege National : Avenue Oumar Bongo face à la Station- Service NIMRO

Communiqué de Presse N°21/2015

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains (C.T.D.D.H) est profondément préoccupée par les tractations diplomatiques entre le Tchad et le Royaume d’Arabie Saoudite ; tractations en vue d’un éventuel envoi de soldats tchadiens au Yémen.

Autant, l’envoi de militaires tchadiens parait justifié en raison du risque d’étouffement économique du Tchad et de la lutte contre AQMI et Boko Haram, autant, une intervention militaire au Yémen serait difficilement justifiable aux yeux de la population tchadienne.

La CTDDH est d’autant plus préoccupée par la perspective de cette nouvelle intervention qu’elle avait dans le passé été édifiée par les conséquences en vies humaines des expéditions militaires au Mali et au Nigeria en dépit des bilans fantaisistes des pertes humaines donnés par le Gouvernement.

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains (C.T.D.D.H) estime que le nombre de veuves et d’orphelines victimes de la perte de leurs maris et pères tombés au Mali et au Nigeria se compte par centaines ; ces veuves et orphelins n’avaient jamais reçu un dédommagement conséquent au point où certaines veuves et enfants de ses militaires n’ont eu d’autres ressources que de se livrer à la mendicité.

La C.T.D.D.H est donc opposée à l’envoi éventuel de l’Armée tchadienne au Yemen où elle n’a rien à y faire ; elle demande donc au chef de l’Etat de sursoir à toute décision menant à cette perspective.

La C.T.D.D.H estime que la recherche d’une notoriété internationale ne vaut pas une seule vie humaine ; notre armée doit servir la république et ne doit en aucun cas constituer un fonds de commerce politique.

La C.T.D.D.H rendra les députés qui voteront en faveur d’un éventuel envoi des troupes tchadiennes au Yémen responsables des conséquences humanitaires qui en découleront et leur rappelle que l’histoire les rattrapera un jour.

Fait à Ndjamena le 31 Mars 2015

Le Secrétaire General

Mahamat Nour A Ibedou