Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

08 mars: conférence de presse du Président national MNCT

CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT NATIONAL DU MNCT

THEME : « FEMME TCHADIENNE CONFRONTEE AUX PROBLEMES DE L’EAU.»

Date : Vendredi 06 Mars 2015

 

 

Mesdames et Messieurs les journalistes ;

Camarades Militantes et Militants ;

Mesdames et Messieurs.

 

 

Nous vous remercions d’avoir honoré notre invitation pour cette conférence de Presse sous le thème « FEMME TCHADIENNE CONFRONTEE AUX PROBLEMES DE L’EAU.»

 

C est au moment où le Tchad a l’instar d’autres pays du monde, s’apprête à célébrer le 8 mars prochain la Journée Internationale de la Femme, que nous avons retenu ce thème, pour attirer l’attention des plus hautes autorités sur les problèmes réels de la femmes tchadienne donc l’accès à l’eau potable.

Chaque année pour amuser la galère, les problèmes réels auxquels sont confrontées nos mères, épouses et sœurs sont déviés au profit des festivités et autres folklores organisées autour de la soit disant SENAFET.

Au Tchad 55% de la population vit en dessous du seuil de la pauvreté. Les taux de mortalité infantile, infanto juvénile et maternelle sont parmi les plus élevés du monde, mais ce qui nous intéresse aujourd’hui est l’accès à l’eau potable par la femme tchadienne. Selon un rapport de la croix rouge le taux d’accès à l’eau potable à l’échelle nationale est de 39%.

A dix ans de l’échéance prévenue pour l’émergence du Tchad – CAP fixée à 2025, les chiffres concernant l’accès à l’eau potable et l’assainissement sont très alarmants et les moyens mis pour améliorer cette situation sont très faibles.

Aujourd’hui, la femme tchadienne dans la région de l’Ennedi Est, Wadi Fira, Ouaddai, Guera, Batha, mayo kebi Ouest et Est, Moyen Chari, Chari-Baguirmi et une partie de la ville de N’Djamena, passe la moitié de son temps par jour à la recherche de l’eau. Et ce manque d’eau est devenu source des problèmes de scolarisation des jeunes filles, de santé à la femme enceinte et son bébé, de la malnutrition chronique, de l’insécurité alimentaire, d’insalubrité, bref de son développement et autonomisation.

Face à la pénurie de l’eau potable dont la femme tchadienne est confrontée, le gouvernement actuel a toujours montré ses limites et n’a jamais multiplié ses actions pour rendre le précieux liquide accessible à la femme pour qu’elle puisse réfléchir et se concentrer sur son éducation, sa culture, diversifier et améliorer sa production vivrière et maraîchère, et son développement.

Des femmes dans les régions les bassines sur la tête, parcourent des kilomètres à la recherche d’un puits à pompe manuelle ou d’un puits à ciel ouvert et celles à N’Djamena dans certains quartiers se retrouvent avec des robinets secs pendant toute la journée et elles sont obligées de veiller toute la nuit pour guetter l’eau.

Face à cette carence de ce gouvernement en matière de l’eau, nous souhaitons la mise en place d’un programme d’urgence pour renforcer la production et le stockage d’eau par :

La construction de réservoirs et châteaux dans les quartiers périphériques de N’Djamena ;

La construction immédiate des réservoirs et châteaux dans la ville d’Abéché ;

La réparation dans un bref délai des châteaux de la ville de Fianga ;

Le traitement et filtrage de l’eau de la STE de la ville de Sarh.

L’envoi en urgence des experts qualifiés dans les régions suivantes :

Ennedi Est, Wadi Fira, Ouddai, Batha, Geurra, et Kanem pour une étude technique et financière qui permettront rapidement la construction de réservoirs et châteaux d’eau dans ses régions respectives.

L’amélioration de l’accès à l’eau potable par la réalisation des forages à faible coût et la mise en place des comités villageois de gestion des points d’eau dans le Hadjer Lamis, Chari Baguirmi, Mayo Kebbi Est et Ouest et les deux Logone.

Enfin, nous dénonçons par la même occasion, la mauvaise reconstitution du cadre national de dialogue politique CNDP, reconduit lui-même sur une mise à pied d’un club des amis et du business politique à la solde du pouvoir MPS.

Je Vous remercie

Mahamat Ahmat Lazina

Président National du MNCT

Mnct.tchad@yahoo.com
Mnct.over-blog.com