Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 Souad Badawi, réfugiée centrafricaine torturée au Tchad: la CTDDH exige la dissolution du PISC
 Souad Badawi, réfugiée centrafricaine torturée au Tchad: la CTDDH exige la dissolution du PISC
 Souad Badawi, réfugiée centrafricaine torturée au Tchad: la CTDDH exige la dissolution du PISC

 

CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS HUMAINS

C.T.D.D.H

BP : 5839 Ndjamena E mail : ctddh_organisation@yahoo.fr

Tel : +235 66267981 ; +235 92106983 Siege National : Avenue Oumar Bongo face à la Station- Service NIMRO

 

COMMUNIQUE DE PRESSE N°11/2015

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme informe l’opinion Nationale et internationale que dans la journée de 4/02/2015, une mère de famille de 48 ans dénommée SOUAD BADAWI KHALIL, refugiée Centrafricaine d’origine Tchadienne avait été brutalement arrêtée par un détachement de gendarmerie et incarcérés ; pendant son séjours dans les locaux de ce peloton de sinistre réputation, madame Souad, avait été torturée et s’est retrouvée à l’hôpital après que son innocence par rapport au vol dont on l’avait accusée avait été établie.

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (C.T.D.D.H) exige l’arrestation immédiate des coupables et demande par ailleurs que le Peloton d’Intervention sécurité Civile(P.I.S.C) soit purement et simplement dissout.

Ce peloton est plus réputé pour ses exactions tortures et arrestations et detentions arbitraires sur la population que pour la sécurité des habitants de Ndjamena qu’il prétend assurer.

La C.T.D.D.H. a noter que la PISIC est à l’avant-garde des violations les plus flagrantes des droits de l’homme dans la ville de N’djamena.

Fait à Ndjamena le 06/02/2015

 

Le Secrétaire Général

 

MAHAMAT NOUR A.IBEDOU