Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Réponse A ABDEL-HAKIM OURADA ET MBAIOUMSSEM Parfait

Ing. Alladoum Djarma Baltazar Président Fondateur de L'Action Socialiste Tchadienne pour le REnouveau-ASTRE-Porte-Parole du FCADTel:+235 66 29 29 39/99 29 29 39

 

 

FORUM DE L’OPPOSITION OU ASSEMBLEE DES ‘’GAINAKOS’’ DE KEBZABO

Réponse A ABDEL-HAKIM OURADA ET MBAIOUMSSEM Parfait
Messieurs ABDEL-HAKIM OURADA ET MBAIOUMSSEM parfait ont effectué en date du 24 Janvier, une sortie remarquée contre le communiqué initié par les forces vives de la nation. Un groupe composé des chefs de partis politiques de l’opposition appartenant aux regroupements les plus importants tels que : le CCPOD ( composé de 18 partis, le FCAD composé des partis tels que : ASTRE de ALLADOUM DJARMA BALTAZAR, PPRDT de BERGUE TIEGUY FIDELE, l’AS de MAHAMAT BICHARA et le RDR de YACOUB HASSABALLAH d’où sont exclus le PRSN du mercantiliste et mendiant de l’Espoir DAOUD KHAYAR et ALDJAMA de GAOURANG GARMITRI HADJI, de l’ODEM composé de 3 partis et les non regroupés qui constituent le plus grand nombre des partis de l’opposition politique Tchadienne.
A lire le contenu de ce brulot, il a pour objet : défendre les intérêts de SALEH KEBZABO.
Hélas, chers compatriotes, si vous êtes réellement des êtres qui font partie du commun des mortels, ce lâche qui se sert d’une tribune aussi noble pour débiter des inepties dégringolera un jour comme un drapeau et sera livré à la vindicte populaire.
Pour éviter que vous vous égariez, revenons à l’objet ; Même les attardés mentaux de la rue, savent que le changement est inévitable en 2016 et que SALEH KEBZABO est aussi une variable ; c’est cela le point de vu commun à toute l’opposition politique.
Mais hélas, est-ce cela est un droit de cohabitation obligatoire avec celui qui ne vous ressemble pas ? PAS DU TOUT.
A mon avis, vous devez savoir une chose ; l’environnement politique sous régional doit vous servir de leçon, sinon vous enseigner. Aujourd’hui en RDC, c’est VITRAL CAMERE, au GABON c’est JEAN PING ; qui autrefois étaient les pontes de la majorité présidentielle de leur pays respectifs ; qui sont devenus des farouches opposants qui luttent pour la condition humaine de leurs concitoyens. La qualité d’opposant n’est pas un caractère inné à l’être humain. Chers sorciers, de grâce, cessez de bourdonner que : CNPDT, MJPT, UET/V et le PDPT sont débarqués de la majorité, alors que les ‘’Goumiers’’ du chef de file comme MBAIMON GUEDEMBAYE BRICE et consort qui ont réussi, eux à s'acheter le premier sac de ‘’Dangoté’’, qui a été accueilli comme l’arrivé du messie par leur marmaille grâce aux 27.000.000, que lui a remis son maitre à penser, le Président à Vie de ASRI, chariot à la présidentielle de
2011 que les YORONGAR, KEBZABO et feu KAMOUGUE ont boycotter.
Bombarder pompeusement, Directeur National de Campagne par le lièvre, cet escroc né, a-t-il la mémoire si courte pour oublier son discours contre ceux qui avaient décliné l’offre ? De qui ce moque-t-on ? Ridicule est celui qui a applaudit la mascarade électorale dont la Loi 20/PR/2009 portant statut de l’opposition politique est antérieure et qui hurle aujourd’hui comme une hyène pour une question de démembrements de la CENI, se réclamant de la vraie opposition lui aussi, alors qu’il porte jusqu’à là, la toge en cuire de la mouvance présidentielle.
Me répétant, KEBZABO est une variable, seulement une variable ; oui ! Mais a-t-il le droit de nous imposer des collaborateurs ? NON ET NON, nul ne peut avoir pour model de façon obligatoire un semblable, la participation au forum du FCAD à fait l’objet d’un entretien de son porte parole avec le chef de file de l’opposition en date du 02 janvier 2015.
Des préalables, comme conditions de participation ont fait l’objet d’un échange entre eux:
 Le refus de l’organisation du forum sous la présidence du fornicateur, voleur de vélo et de nourriture MBAIMON GUEDEMBAYE BRICE,
 L’arrêt de l’agitation sur la question des démembrements de l’infime partie de l’opposition politique,
 Le respect du rang des Présidents des partis par certains militants, se disant des grands partis,
 La connaissance des termes de référence du forum au préalable par le FCAD.

Notez bien pour vous : aucun de ces préalables, n’a été obtenu jusqu’au 15 janvier soir où le manipulateur MBAIMON GUEDEMBAYE BRICE, a obtenu le ralliement des certains adeptes d’ABRAHAM BENTHAM (la morale de l’intérêt et du plaisir du ventre) en offrant quelques verres de jus et des cuisses de poulets à l’Hôtel Mirande avec de l’argent soutiré des lieux sûrs, où il lorgne depuis la naissance de son parti de cabaret dont l’honorable Béral est l’otage.
Oui, 31 partis ont participés, 24 ont apposés leurs signatures, sur les 24 partis, le 1/3 est constitué des militants qui n’ont été mandaté de leur direction. D’autre sont venus pour confondre le chef de file de l’opposition, qui les hait depuis belle lurette et les a invité simplement pour la question de nombre. Revenons à la qualité de l’Assemblée des partis qui ont siégé à ce forum, la presse sait ce que valent ces brebis sur la scène politique…
Messieurs, ABDEL-HAKIM OURADA ET MBAIOUMSSEM parfait, Vous avez prit soin de nous mettre sous un détergent, en faisant notre portait pour le bonheur de votre client :
Permettez nous, de vous présenter ce ‘’ Goumier’’ ex adversaire de KEBZABO, qui a mobilisé toute l’opposition contre lui.
Ce SALEH KEBZABO, ancêtre des Bananas que MBAIMON GUEDEMBAYE BRICE hait et combat, un des fils des, CLEMENT DJIMET BAGAOU dans des expressions divisionnistes comme ’’ Ne collaborer pas avec Bagaou, c’est simplement un Banana’’. Interrogeons nous, quand vous affirmiez « Baltazar, atteint de strabisme dont la convergence de ses axes visuels ne lui permet pas de voir la profondeur de l’opposition. Cet ex militant de ASRI puis du MPTR avec son cousin BERGUE de la Tandjilé Est, le dernier des président des partis politiques au Tchad qui continue à gratter le sol de N’Djaména.

Chers ophtalmologues du 21e siècle, Baltazar écrit ses textes lui-même, conduit sa voiture lui-même et fait tout de lui-même, Vous injuriez à mon avis, l’honorable Béral qui a fait de Brice roi, car si la vue est une condition pour la politique, Béral et consort ne seront pas des élus du peuple. Baltazar, est un membre fondateur d’ASRI du fondateur de la doctrine : MOJI (Méchanceté, Orgueil, Jalousie et Ingratitude), Nadji Madou, ex-mari de Dr Toupta , dame originaire de Bedjo connait l’apport et la valeur. Mais, est ce que les membres du bureau du parti du Truand Brice, savent que Baltazar est leur camarade, même quand leur patron passait des journées entière à ses cotés pour profité du déplacement à bord de sa CARINA II. Même, Dame Pulchérie ex-épouse d’un marabout de la place à laquelle Brice s’est accroché pour profiter du revenu qu’elle tire de sa sueur à la pharmacie de l’hôpital de l’Union de Chagoua,
ne niera l’assistance de son amant par Baltazar. Ce n’est pas aussi, Dame Pélagie ; cette veuve à laquelle il s’est accroché pour la bière, puisque elle aussi est tenancière comme la première et dont les premiers pas vers elle, disons plutôt que cette l’aventure, lui a valu un châtiment public de 100 coups de fouet par les beaux parents de la veuve. Elle aussi ne niera que Brice est arrivé se procurer, une première épave grâce à la subvention des partis politiques et un deuxième Taco vendu à moins d’un million de nos francs pour solder les impayées des pièces détachées et de main d’œuvre des garagistes, toujours grâce à la subvention des partis est un malhonnête.
BERGUE ET ALLADOUM sont cousin, puisque les deux sont de la Tandjilé Est, ou est le mal ? Alors que Brice, lui-même bon ‘’MAOUKOULA’’, qui travail même les dimanches, car ne croyant pas à Dieu, est aussi de la Tandjilé Centre. Il n’a d’amis, que les frères de la Tandjilé du fait que, les Moundoulais, eux se méfient bien de lui, depuis qu’il a purgé la prison pour vol d’un vélo qu’il avait revendu à 30.000 francs dans leur cité d’être a nouveau ses victimes. Souvenez vous, c’est bel et bien de la prison de Moundou qu’il s’est évadé pour se rendre au Cameroun, ou habitué aux mêmes faits, il a pu s’éclipsé d’un abattoir avec deux gigots de bœufs qui l’on conduit a plus de 2 ans de prison dans la geôle camerounaise. Aujourd’hui s’il monte une Hilux récupérée des mains de sa ex sœur devenu dans la nuit sa Valentine, puisque expulsée elle aussi de son foyer pour des aventures avec son
Président Brice, grâce toujours à l’aveugle Béral dont les sympathisants ne sont pas à confondre avec les militants du MPTR que savez, le score aux législatives dernières du président national qu’est Brice dans le 7e Arrondissement fait pitié a fait atterrir à la CENI au principe de parité Opposition-Majorité, Hilux dans laquelle, il arbore de fois un cocard de député en toute illégalité.
Certes, BERGUE est le dernier des Présidents, s’est-il plaint de sa condition, ou est- il jaloux de Brice qui lui est connu de toutes les Brigades de gendarmerie et commissariats de police de la ville de N’Djaména. Soit pour les motifs d’escroquerie des candidats aux Baccalauréat, soit pour le non paiement des crédits de vestes ramassées par les ambulants ‘’kanebous’’ dans la friperie du marché de ‘’Dembé’’ dans le 7e Arrondissement, soit pour les intentions d’usage d’arme a feu, ou pour le cas dettes des boulettes appelées communément ‘KANDAS’’ etc.., c’est même une des raison dont le répertoire de son téléphone est saturé des numéros des magistrats et agents de force de l’ordre, devant lesquels, son infatigable ami ; cousin a moi aussi de la Tandjilé brandit son serment de greffier pour le déchargé en lui faisant signer des engagements qu’il n’arrive toujours pas a honoré, malgré les 500
francs qu’il collecte entre les mains de ces pauvres élèves qui changent des établissements pour des raisons souvent fondées.

La vulgarité de certains termes employés dans leur écrit m’avait dans un premier temps amené à opposer l’indifférence parce qu’une personne qui se respecte ne répond pas à de telles insanités ; néanmoins, après réflexion, je me dis que certaines personnes sont naturellement dans des logiques culturelles de confrontation ; ce qui fait qu’elles ont toujours tendance à prendre le silence de l’adversaire pour de la faiblesse. C’est pourquoi, je me suis attaché donc à répondre essentiellement à certaines affirmations dont la gratuité frise le délire.
D’autre part, je ne me suis jamais acharné contre le chef de file, ni contre un quidam ; mais je m’ acharne et m’acharnerai toujours contre sa gestion des affaires de l’opposition qu’il, n’arrive à fédérer.
Quant aux dérives du régime à savoir l’injustice, les limitations des libertés publiques, la cherté de vie, la précarité sociale, l’absence d’eau et d’électrisé, la pénurie de carburant etc., refuser de croire en leur existence serait faire preuve d’une malhonnêteté intellectuelle indéniable, tant elles sont connues et vécues au quotidien par tous les tchadiens, mais cela n’est pas une raison pour m’associer à un fou
Enfin, chers donneur de leçons, ABDEL-HAKIM OURADA ET MBAIOUMSSEM parfait, vous devez faire comprendre a notre chef de file une chose, le prix des moutons dans un marché n’est jamais uniforme, et que, l’œuf d’une poule même qu’elle soit noire est toujours blanc. Nous ne comprenons pas son ‘’dil’’ avec BRICE. Qu’il est temps, qu’il comprenne que l’opposition n’est pas de la dictature, qu’il ait opté collaborer avec Brice, qui pour nous, n’est qu’un radar de la mouvance dans l’opposition est légitime, mais nous imposer une collaboration avec ce fornicateur c’est une chose inacceptable ; nous contraindre a aller au un forum où les dés été pipé d’avance, c’est même une insulte, car c’est aussi notre liberté de refuser. Nul n’à conseiller autrui à créer un parti est à opter pour l’opposition.
Menacer détenir des informations sur nous relèves plutôt de la peur, puisque en retour ; ce que nous détenons sur votre protéger dépasse l’infini. Ce n’est sont pas les étudiants de l’Université de N’Djaména qui ont perdu de vue, le cambriolage de leur bibliothèque et les femmes ‘’mossos’’ d’Atrone et l’Association des parents d’élèves du Lycée D’Abena qui oublieront même dans l’au-delà le détournement de leurs collectes et cotisation par le brigand-bouki de Brice.
Je ne m’en suis pas plains pour un habille, une visite chez moi, pourrez vous aider à apprécier le contenu de ma penderie. Une photo, comprenez-le, c’est une copie du physique humain. Vous êtes bas, quand vous vous en prenez, même a une cravate que votre protégé en veut tant.

A bientôt.