Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 Persistance de la traite des personnes au Tchad (communiqué de presse DSHF)
 Persistance de la traite des personnes au Tchad (communiqué de presse DSHF)

Communiqué de presse

Encore la persistance de la traite des personne au Tchad

Droits de l’Homme Sans Frontières (DHSF) exprime ses vives préoccupations au sujet de l’intensification et la persistance de la traite des personnes au Tchad.

Cela, malgré les engagements internationaux dont le protocole de Palerme et la résolution de la conférence ministérielle conjointe CEDEAO CEEAC tenue à Abuja en juillet 2000. Au cours de cette conférence, le Tchad, ensemble avec les autres États ont pris la résolution suivante « proclamons solennellement notre engagement à œuvrer en vue de l’éradication de la traite d’être humain, notamment des femmes et des enfants… ».

DHSF qui est profondément sensible est consterné par ce phénomène de la honte dénonce et condamne une fois encore la traite dont le casTidjani Alhadji Abba KAKAle 31 décembre 2014 alors qu’il était au marché de Dembé.La victime a été, selon ses proches trompée par R. O. Daoud qui lui a fait miroiter des travaux dans un chantier. Depuis lors, plus personne n’a eu de ses nouvelles malgré des actions en justice dont on attend la suite.

En plus, courant octobre 2014, deux jeunes dont Monogodjiel Silas et TanoudjiJeannot du village de Mandakodji (Gagal) du Dépt. de Mayo-dallah au Sud du Tchad ont eux aussi été trompés par Adam contre une promesse de travail de 30 000FRS cfa soit 60 dollars Us par mois qui n’a d’ailleurs jamais été versé.

Ainsi, les deux jeunes ont été debarqués dans la localité de Rikwainé (Tiné) à l’Est du Tchad où ils ont passé ensemble 1 mois. Selon leurs témoignages, Monogodjiel Silasa été envoyé à Amdjarass où il devait garder un nombre indéterminé des chameaux alors queTanoudji lui, devait rester à Rikwainé pour garder au moins 400 moutons.

Toujours selon les mêmes sources, Monogodjiel Silasqui a voulu quitté a été bien battu par son ex patron qui pourrait être A. I. Y. C’est ainsi que ce dernier a fui pour rejoindre son ami Tanoudji pour organiser ensemble la fuite. Les victimes ont étésecourues et sont arrivées à N’Djamena le 3 février 2015. Monogodjiel Silasest blessé à la main gauche dont l’auriculaire semble êtrefracturé et tousserait du sang suite à la bastonnade de son ex patron.

DHSF dénonce la mauvaise répartition des ressources nationales qui rend certains plus riches et propriétaires de grandes surfaces qui les poussent vers une main d’œuvre facile et de grands troupeaux qui exigent aussi de la main d’œuvre que ceux-ci cherchent parmi la population démunie.

Exigeons des plus hautes autorités la recherche des milliers d’enfants et d’autres jeunes qui sont encore en esclavage au Centre, au Nord et /ou à l’Est du Tchad.

Exigeons en plus une information judiciaire sur ces cas en vue de rechercher les présumés auteurs et leurs complices afin de les juger conformément à la loi en vigueur.

Fait à N’Djamena le, 05 Février 2015

 

Le Président

 

DEUZOUMBE DANIEL PASSALET

 

 

  • BP: 4510 NDJAMENA- TCHAD TEL :( 235) 99925758 EMAIL: dhsf64@hotmail.com ; www.dhsf-afrique.org
  •