Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Message à la jeunesse tchadienne
Chers frères et sœurs depuis plus de vingt-cinq ans, l’avenir du Tchad est confisqué entre les mains d’un seul homme, d’une seule famille et d’un seul clan. Depuis plus de 25 ans notre pays tourne en rond sans réelles perspectives. Nous sommes nés et avons grandi dans les mêmes difficultés qu’ont connues nos parents voire pire avec le renchérissement du coût de la vie. Le temps du réveil tchadien est venu, ce temps où le Tchad doit s’engager dans l’avenir, ce temps où le Tchad doit amorcer son développement et offrir un avenir meilleur à ses enfants. Ce temps est venu mais nous passerons à côté si nous ne disons pas non à Déby Itno, si nous laissons tomber, lui et son clan continuera de décider de notre destin comme ils ont toujours fait, ce moment n’arrivera jamais si nous leur laissons toujours au pouvoir. Aux prochaines élections c’est le fils aîné qui succédera son père. Oui frères et sœurs, le moment est venu de se lever de dire non.
Tout ce qu’Idriss Déby sait faire est d'engager le pays dans des guerres qui ne sont pas les nôtres, d'abord en Centrafrique, au Mali et maintenant au Nigeria. Pourtant tous les jours, le Tchad fait face à un ennemi plus grave qui est la maladie, la famine, l’analphabétisme, le manque de logement. Idriss Déby n'en a cure et préféré verser le sang des enfants tchadiens au Mali pour la France et maintenant au Nigeria. Il n'a pas compris que le temps des tirailleurs est fini, ce temps où l'africain servait de chair à canon pour la France. Ces tirailleurs disons-le, avaient le mérite de se battre pour une cause noble, celle de leur indépendance. L'engagement du Tchad a rapporté à notre pays que les larmes et les pleurs de nos mères qui ont perdu des enfants dans des contrées lointaines et étrangères à leur propre raison. Bientôt les terroriste seront a nos portes.Les gens se font la guerre dans le monde pour protéger leurs intérêts ou s'assurer de nouveaux marchés. Le sang du tchadien coule pour rien. Idriss Deby ignore les maux qui tuent chaque jour les enfants tchadiens et préfèrent engager la richesse du Tchad dans la violence. Le pétrole tchadien doit servir à améliorer les conditions des vies des tchadiens et non à entretenir le pouvoir et l'orgueil d'un seul homme, d'un seul clan. Nous sommes le seul pays au monde où l’indice de développement humain n'a pas évolué après plus de ans d'exploitation du pétrole, conséquence des mauvais choix d'un homme. Les inégalités se sont creusées, nous avons l'opulente famille Itno et la grande misère tchadienne. Maintenant cela suffit, ne laissons plus notre pays et notre avenir confisqué par un seul homme. L'heure est venue de dire non. Non au silence passif, notre résignation et notre silence n'ont que trop duré. Ne rien faire revient à encourager le règne de la médiocrité qui met en danger le Tchad. Si cela ne vous inquiète pas en tant que patriote, faites parler au moins votre foi de croyant et réagissez aux actes irresponsables d'un homme qui par sa faute des milliers de frères sont persécutés hors de nos frontières (Centrafrique). Leur seule faute est d'être des tchadiens donc associés injustement aux méfaits d’Idriss Deby car dans sa logique meurtrière, il a fait beaucoup de mal. Il est temps que le Tchad montre au monde le meilleur de lui-même. Son pétrole ne doit pas servir seulement à acheter les armes et faire la guerre. L'éducation, la santé, le travail sont autant de défis restant encore à relever; Le Tchad est capable d'assurer ses propres besoins en faisant le bon choix entre privilégier les moyens de guerre et les moyens de développement. Nous souhaitons tous voir notre pays brillé dans le concert des nations mais dans un dessein funeste tel que semble vouloir l'enfermer Idriss Deby. Tchadien, tchadienne, debout ! Levons nous en un seul homme, une seule nation pour arrêter ce pouvoir totalitaire. Le pouvoir appartient au peuple tchadien, rendons au peuple son pouvoir. Reprenons notre destin.
Vive le Tchad et vive la jeunesse tchadienne !

Le révolutionnaire Zakari.
 
 
  -- envoyé par ZAKARI (larevolutiontchadien@gmail.com)