Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le billet du Mouvement Citoyen pour le Changement  (MCCT)

 

Ensemble, tout est possible

 

Le billet du MCCT

 

Une fois encore, le régime MPS, se distingue dans la médiocrité et se taille une place de géant dans l’incurie, la gouvernance à l’aveugle de notre pays et le recul de la liberté de la presse. Les classements dans les hit-parades des régimes atypiques font d’Idriss Deby, un Président complètement pris en otage par ses passions et son amour des méthodes archaïques pour gérer d’un bras de fer, notre pays le Tchad.

Après avoir propulsé notre pays, dans les classements des pays les plus corrompus au monde, notre homme d’amdjarass, entache notre pays pour une énième fois, cette fois ci, par un honteux classement de 139e place sur 180 au palmarès des pays violant la liberté de la presse. Où va le Tchad sous le règne du MPS? A quand, ceux qui maintiennent encore ce régime, finiront-ils par se rendre compte le peuple Tchad, ne veut pas d’Idriss Deby ni du MPS?

 

Le MCCT tient à rendre un vibrant hommage aux animateurs des sites web, blogs et aux journalistes de la presse privée qui, au péril de leur vie, défient encore le régime atypique de N’Djamena. Notre organisation, adresse toute sa sympathie et son admiration a ces hommes et ses femmes qui, imbus de leur amour pour la patrie et armés seulement de leur clavier d’ordinateur, dénoncent haut et fort, l’incurie, la corruption, les atteintes à la liberté des personnes et de la presse, l’injustice, le népotisme, les détournements a grande échelle et le mépris envers le peuple Tchad par Idriss Deby et ses brebis galeuses, occupés a volés les deniers publics au lieu de travailler pour le bien-être des Tchadiens.

 

Aujourd’hui encore, l’espoir de mettre hors d’état de nuire, le régime prédateur MPS est grand, a l’exemple de Blaise Compaoré chassé par la rue et de Joseph Kabila qui, face à la pression des Congolais, recule et promulgue la loi amendée au sénat qui l’empêche de se maintenir au pouvoir en 2016.Nous aussi pouvions empêcher Idriss Deby de s’éterniser au pouvoir et de briguer un cinquième mandat.

 

                                                                                         Fait le 14 février 2015

La cellule d’information du MCCT