Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

AFFAIRE DU PARK DE MAO : LA POPULATION APPEL A LA VILLE MORTE, LE  MARDI  03 FEVIRER 2015

La Place de Renaissance de Mao...une énième tentative d'appropriation.
Cet espace situé en plein cœur de la ville de Mao a été attribué pour la première fois en 1973 à un commerçant mais très vite, la cession du terrain a été annulée par l'administration suite à des contestations de la population qui a engendré le déplacement du Ministre de l'intérieur de l'époque. Dès lors, le terrain est déclaréréserve de l'Etat et considéré comme étant un espace public sur lequel pouvant être exercé des commerces ambulatoires, des meetings politiques, des séances de sensibilisation......résultant ainsi une valeur ajoutée considérable aux recettes de la Mairie, aux revenus des retournés de la Lybie, des courtiers et aux transmissions des messages à la communauté par les leaders d'opinion/politiciens/ONG/Associations/opérateurs économiques......


En 2004, la Mairie a attribué une attestation provisoire à un certain nombre des personnes dont certaines ont engagés la construction des boutiques. Suite à des contestations, le Gouverneur GambayeNdiari a pris la décision de déguerpir les immeubles. De nouveau, le terrain est déclaré réserve de l'Etat et aucune cession ne sera accordée à un particulier.
Quelques années plus tard, un groupe des commerçants (3personnes) a introduit la demande d'attribution de ce terrain pour motif de construction d'une station de pompage et miraculeureusement, à la grande surprise de toute la communauté, la marie lui a accordé. Et, lorsque ceux-ci ont voulu démarré les travaux, ils ont été confrontés à une contestation violente avec des menacesverbales, altercation,....Des sources fiables rapportent que le bain de sang a été de justesse échappé ce jour très heureusement. Face à cette situation, de nouveau les travaux ont été suspendus et on croyait définitivement tourner la page mais malheureusement une nouvelle histoire commence. Celle la plus controversée.
Un autre commerçant achète le terrain avec les premiers se disant capable de remonter la situation et à mesure de défier la population de Mao. Des nombreuses sources objectivent l'achat de conscience aussi bien au sein de la communauté que dans l'administration rendant ainsi le problèmetrès complexe avec bien entendu des tensions sociales très vives susceptibles de compromettre la paix, la cohabitation pacifique, la cohésion sociale......
C'est avec amertume et grand regret que je constate les attitudes irresponsables des certaines autorités dont je me réserve pour l'instant de les nommer mais j'ai promets les dénoncer sans hésiter si jamais elles persistent encore dans la même situation. C’est aussi pareil pour certains responsables malhonnêtes des Partis politiques qui se croient tout permis et qui jouent régulièrement au double jeu croyant duper la conscience de la population. Toutes ces personnes ont montré dans cette affaire des attitudes emplies de partialité, de passion, de favoritisme, de corruption, des complicités......à tel point qu'on exclutsystématiquement la société civile dans le débat sans mesurer le risque d'une contestation populaire.
La liberté d'expression, la réclamation des droits sont des idéaux légalement autorisés par la loi à chaque peuple et chaque personne.

 

Aujourd'hui, plusieurs requêtes ont été adressées à l'administration pour annuler la décision de cession de la place de Renaissance à un particulier. On dénombre les requêtes de la société civile, des Partis Politiques, des commerçants, des courtiers de Fret, des particuliers......qui sont toutes sur la table de l'administration.On attend avec impatience la décision finale et on espère qu'elle soit juste et logique sans la moindre émotion et ou passion.


Tout compte fait, il est impératif d'identifier tous les administrateurs impliqués dans la corruption et les faire partir immédiatement.Aussi, les autres manipulateurs politiciens doivent comprendre que leurs jours sont comptés car la population du Kanem est mature et sait prendre désormais son destin en main.

Ultimatum est lancé auprès des autorités d’ici Mardi 03 février 2015, si la décision d’annulation du terrain est n’est pas prise, toute la population de Mao et ses environnants seront mobiliseront afin d’observer une ville morte.


Attention, ne réveiller jamais le chat qui dort….

Affaire à suivre….