Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchas: le MCCT condamne les massacres des élèves à Doba

MOUVEMENT CITOYEN POUR LE CHANGEMENT AU TCHAD

(MCCT)

 

Ensemble, tout est possible

 

Communiqué N◦ 0003/MCCT/2015

 

Une fois de plus, le dictateur tchadien est resté égal à lui-même. Pendant que des soldats tchadiens sont envoyés en chair à canon pour une nième intervention hors de nos frontières, le régime inique de N’Djamena est resté dans sa logique barbare et répressive. Qui paiera les frais de l’engagement du Tchad contre Bokoharam?

Le MCCT condamne avec la dernière énergie, le massacre des élèves dans la ville de Doba pour avoir manifesté pacifiquement pour dénoncerl’omission de leur nom sur la liste des candidats au Baccalauréat. Au Tchad des Itno, manifester pacifiquement est-il un délit? Le massacre d’étudiants et des paisibles citoyens rime-t-il avec la démocratie? Faut-il que le régime MPS engage ses tueurs pour massacrer des jeunes, fer de lance de notre développement? Pourquoi Idriss Deby continu-t-il à massacrer et à faire souffrir les Tchadiens?

Idriss Deby doit se rappeler que son rôle est d'être au service de la nation et que les moyens de l’état soient un instrument de la démocratie et de développement au bénéfice du peuple tchadien dans sa globalité et non seulement pour ses proches et leurs palefreniers. Ignore-t-il qu’arrivera un jour où sècheront les larmes des enfants du Tchad qu’il a humilié et torturé durant 24 ans? L’horloge a commencé à égrener le temps, le sablier coule inexorablement vers la fin de la dictature au Tchad et le départ des affaires de toutes ces hordes d’hyènes affamées qui nous volent nos richesses et nos vies n’est qu’une question de temps.

 

Le MCCT saisi également l’occasion pour condamner fermement la condamnation ignoble du blogueur saoudien RAIF BADAWI, à 1000 coups de fouets et 10 ans de prison. Idriss Deby aurait souhaité des mêmes sévices et humiliations, pire encore, la mort aux blogueur tchadiens qui l’empêchent de dormir et de saigner à blanc nos richesses nationales. L’expulsion de Monsieur Makaila du Sénégal vers la Guinée est un cas de figure qui démontre que le dictateur d’Amdjarass serait prêt à des telles bassesses sur tous ceux qui mettent des freins à son entreprise macabre.

 

Fait le 28 Janvier 2015

La Cellule d’information MCCT