Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Tchad: point de presse du Mouvement National pour le Changement au Tchad

 

CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DU MOUVEMENT NATIONAL POUR LE CHANGEMENT AU TCHAD(MNCT) – VENDREDI 09 JANVIER 2015


ELABORATION ET EXeCUTION DU BUDGET AU TCHAD

Mesdames et Messieurs les journalistes ;
Camarades Militantes et Militants ;
Mesdames et Messieurs.

Nous vous remercions d’avoir honoré notre invitation pour cette conférence de Presse sous le thème « ELABORATION ET EXCUTION DU BUDGET AU TCHAD.»

Au niveau de notre parti le MNCT, nous avons suivi comme tout le monde, le débat sur le budget 2015, et avions appris que les élus du peuple ont adopté le mardi 30 Décembre 2014, le projet de loi portant budget général de l’Etat pour l’exercice 2015. Il prévoit des recettes globales à 1.703 milliards, 752 millions de F CFA. Les dépenses sont évaluées à 1.943 milliards, 765 millions de F CFA, soit un déficit prévisionnel de 240 milliards, 12 millions de F CFA.

Ce qui nous intéresse aujourd’hui, est la manière dont on élabore et exécute de façon générale, les budgets dans notre pays. Ce qui constitue l’objet de notre conférence de presse de cet après – midi.

Au Tchad, on élabore un budget en tenant compte des besoins exprimés par les différents ministères et à la phase d’exécution on ne leur donne pas les possibilités ou les moyens d’exécuter les besoins exprimés.

Au cours d’un exercice budgétaire, le Gouvernement par le biais du Ministère des Finances, suspend à plusieurs reprises les engagements, créant un blocus sciemment voulu pour empêcher certains départements et Institutions de la République d’atteindre leurs objectifs fixés. Ce qui ne va pas dans l’intérêt général des tchadiens.

Par exemple, contrairement à ce qui se passe dans plusieurs autres pays de la sous région, nous sommes parmi les rares pays qui fonctionne avec un seul TPG et Contrôleur financier pour tout le pays. Que les gens ne se trompent pas, aucune Institution ne tient le pouvoir d’exécuter don Budget, ni l’assemblée, ni le gouvernement et ni les autres institutions Ce qui fait que nous avons toujours de mauvaises notes en matière d’indice de développement humain.

Je profite de votre micro pour demander au Gouvernement d’avoir des indicateurs à court et à long termes pour chaque ministère et les doter des moyens et les laisser exécuter leurs budgets afin de donner les résultats escomptés.

Nous dénonçons par la même occasion, la hausse de la taxe sur le bétail et la réduction du cota de recrutement des jeunes diplômés à la fonction publique pour l’année 2015.
Je Vous remercie

Mahamat Ahmat Lazina
Président National du MNCT
Mnct.tchad@yahoo.com
Mnct.over-blog.com

 
 
  -- envoyé par Mahamat Ahmat Lazina (mnct.tchad@yahoo.com)