Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Droit de réponse de Senior Mbary à l’article intitulé “Djimrangar Dadnadji, le traitre du MPS”.

 

Le Blog de Mr Eric Topona a publié dans sa toile du 21 janvier 2015, un article de Mr Ngarmbatina Lamane, en réaction à la démission de l’ancien premier Ministre, Mr Joseph Djimragar Dadnadji, de son ancien parti le MPS. Et Mr Ngarmbatina qualifie l’ex-PM de traitre.

Je ne sais pas quand est-ce que Mr Ngarmbatina a adhéré au MPS mais il ressemble étrangement à ces militants de la 25ème heure, généralement très zélés. Il ressemble aussi étrangement à un autre, Mr Abdoulaye Ngarndignan (actuel Ministre de la Culture) à la fois, physiquement et dans leurs propos dans leur excès de zèle.

Je me demande bien si Mr Ngarmbatina a un idéal dans sa vie ? Qu’il nous dise haut et fort pourquoi il a adhéré au MPS ? Quelles ont été ses motivations et qu’il nous fasse également un petit bilan par rapport à ses objectifs visés au départ.

A le lire dans son écrit, Mr Ngarmbatina fait partie de cette race de cadres médiocres, opportunistes et prêts à vendre leur âme, marcher sur les cadavres de leurs frères pour assouvir leur soif de briguer un poste de responsabilité ou pour des miettes. Sinon comment comprendre qu’aussitôt après avoir dénoncé « la trahison » de Dadnadji, il demande au président Deby, comme par hasard, à la veuille de la réunion du Conseil nation du MPS, de faire le ménage et de faire entrer les jeunes dynamiques (comme lui Ngarmbatina s’entend) dans le Bureau politique du MPS pour l’aider dans son programme politique ? Cher Mr Ngarmbatina, même un aveugle sait que vous cherchez, vous aussi, à vous positionner comme d’autres hyènes comme vous et avant vous, des gens comme Mr Ngarndigna le faisaient aussi à travers leur griotisme de bas étage mais qui a fini par payer n’est-ce pas puisqu’il est aujourd’hui ministre dans le gouvernement. Curieusement, ce sont des gens de cette espèce que Deby adore, mais en réalité, c’est normal dans toute dictature comme celle de Deby qui aime le culte de personnalité. Le parcours de Mr Ngarndignan vous a donc donné des idées non ! Rien d’étonnant parce qu’un adage bien connu dit que « Qui se ressemblent s’assemblent ».

Mais revenons à vos gros mots tels que « trahison », « d’ingratitude », « nourris et blanchi », etc, qui me font peur. Au fait, qui, en dehors des partisans de Hissein Habré, n’avait pas soutenu le MPS, tombeur du pouvoir de l’UNIR qui endeuillait et divisait presque chaque famille au Tchad ? Tous les Tchadiens de l’intérieur comme de l’extérieur ne se réclamaient-ils pas d’ailleurs du MPS ? Mais vingt ans plus tard, quelle est le bilan de ce parti politique, en termes d’injustice, de sécurité individuelle, de répartition des ressources nationale, de nomination dans les administrations, de détournements, entre autre. Pourtant, ce n’est pas de la fiction lorsque les partis politiques de l’opposition démocratique et les organisations de la société civile dénoncent cela avec preuve à l’appui.

Face à cela, un cadre tchadien digne de ce nom et membre du MPS, qui a encore un brin de dignité dans son sang et qui se rend compte du virage à 360° des objectifs initiaux du MPS, devrait normalement démissionner. Et c’est ce que Mr Djimrangar a fait puisque même lorsqu’il était PM, du fait qu’il cherchait à mettre un peu d’ordre dans l’administration, il était devenu la bête noire de ces milieux mafieux qui ont de l’aversion pour la bonne gestion de la chose publique. Je le disais aussi dans mon précédent article sur les leçons à tirer de cette démission de l’ex-PM qu’avant lui, des cadres membres du bureau politique et du Gouvernement avaient aussi démissionné (Yomadji Oscar et Youssouf Togoimi) parce qu’ils sont attachés à leur idéal.

Aujourd’hui, même le dernier des cancres comme vous sait le pays va mal du fait de la mal-gouvernance du pouvoir MPS. Alors, Mr Ngarmbatinan, si votre idéal se résume à votre panse et à votre souci d’ascension sociale immédiat sans effort, c’est votre choix et nous nous le respectons, mais de grace, n’insulter pas inutilement des gens respectables comme l’ex-PM qui ont encore de la personnalité qu’ils n’entendent pas la brader comme vous.

Senior Mbary