Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le MPDJ dénonce un sommet de plus pour rien ?

Mouvement Panafricain pour                                       

La Démocratie et la Justice

 

 

 

 

 

                                Communiqué de presse N° 018/MPDJ/2014

 

                                       Un sommet de plus pour rien ?

 

Pendant 48 heures, un forum sur la paix et la sécurité a eu lieu à Dakar du 15 au 16 Décembre courant. Il y a eu un faste insultant : des centaines d’invités, des représentants des organisation internationales (ONU, UA,UE, CEDEAO), des ONG, des personnalités et à tout seigneur, tout honneur, beaucoup d’ épaules galonnées.

Les thèmes étaient variés : éradiquer les guerres, les violences, les guerres civiles, le terrorisme. Solutions : une armée africaine, assistance des occidentaux.

Là où le bât blesse, c’est que les causes sont soit juste effleurées, soit analysées, comble du paradoxe, par ceux-làmême qui sont à la base de situations : les chefs d’Etat africains coupables d’injustice, de mauvaise gouvernance, d’impunité, de corruption, de détournement, de tribalisme, de clientélisme, d’immobilisme, du chômage de jeunes, de cherté de vie etc…

On a assisté à des shows ou one man showspathétiques, grotesques, ubuesques, surréalistes, ridicules, populistes voire tragi comiques.

Malgré la présence de quelques personnalités, des organisations et des intellectuels respectables et de haut niveau, la montagne a accouché d’une souris. C’est un épiphénomène, voire un non-évènement, much ado about nothing. Le comble, les 4 chefs d’Etat et le Ministre français ont pris des positions non harmonisées, voire divergentes sur la mort de Khadafi, le règlement du problème libyen, le paiement des rançons aux preneurs d’otage, sur la dimension des forces : nationales, sous régionales ou continentales.

 

Cela en dépit du fait que le but soit noble en soi. Wait and see.

Les vraies causes d’ordre économique, politique, social, culturel sont occultées. D’énormes dépenses ont été effectuées sur le dos des contribuables africains pour renforcer les tares des territoires coloniaux, aggravées par les Etats post coloniaux. L’avenir reste donc incertain, sombre. Que les victimes, jeunes et les femmes, par le biais de nouvelles sociétés civiles, prennent leurs responsabilités. C’est là que résident les vraies solutions, les « harmattans africains ». Il n’est pas besoin d’espérer entreprendre ni de réussir pour persévérer : le combat sera rude mais il est salutaire. C’est un impératif catégorique.

 

Fait le 17 Décembre 2014

Mahamat Abdoulaye

 

Le Coordinateur Général