Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

"La police est à nos trousses, tous les membres du collectif "Trop c'est Trop" ont quitté leurs domiciles et nous sommes entrain de nous rassembler dans un lieu discrét"

C'est un véritable appel de détresse lancé dpeuis Ndjaména par un défenseur des droits humains tchadien qui a requis l'anonymat.

 

Nous lançons ce signal de détresse pour informer l’opinion nationale et internationale que la vie de plusieurs activistes et défenseurs des droits humains est actuellement en danger au Tchad.

En effet, la police recherche activement tous les défenseurs des droits de l’homme, membres du collectif « Trop c’est Trop ».Ils ont annoncé tenir une conférence de presse pour dénoncer la gestion de l’affaire SOGECT au Tchad.

A l’heure où nous mettons en ligne cette information urgente, les membres du collectif « Trop c’est Trop », sont contraints à quitter leurs domiciles pour être en clandestinité.

La jeunesse tchadienne doit sortir immédiatement de son silence pour s’opposer à ces intimidations et aux répressions qui ciblent les activistes et défenseurs des droits humains en général dans le pays.

Nous appelons les organisations sous-régionales et internationales de défense des droits humains, aux mouvements de la société civile africaine à se mobiliser dés aujourd’hui, pour manifester leur solidarité au peuple tchadien qui croupit sous une dictature violente soutenue par des puissances étrangères peu soucieuses à aider le Tchad à sortir de cet état des faits.

 

La rédaction du blog de makaila

 Appel urgent : recherchés activement  par la police, les membres du collectif « Trop c’est Trop », contraints à la clandestinité au Tchad !