Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

COORDINATION DES PARTIS POLITIQUES POUR LA DEFENSE DE LA CONSTITUTION

(CPDC)

 

COMMUNIQUE DE PRESSE N°004/CPDC/2014

NON AUX INTIMIDATIONS ET A LA REPRESSION !

 

Des informations persistantes font état de la formation, par le pouvoir, de groupe de jeunes, préparés afin de créer le désordre et imputer la casse aux leaders politiques de l’opposition ainsi qu’aux responsables syndicaux et de la société civile. Ces nervis qui seront armés pendant les manifestations sontlogés dans un domicile privé, tandis que les formateurs sont au Palais du 15 janvier.

 

La CPDC dénonce avec véhémence cette fuite en avant du pouvoir qui, au lieu de résoudre les problèmes sociaux nés de sa gestion calamiteuse du pays, s’engage dans la voie de la répression.

 

Le Président de la République n’a-t-il pas lui-même dit, en recevant en 2013 les vœux du Comité Islamique à l’occasion de l’Aid El Fitr, que tous ses ministres et autres responsables de l’Etat sont des voleurs et des menteurs ? Qu’a-t-il fait depuis pour empêcher ceux-ci de poursuivre la dilapidation des ressources nationales ?

 

Le Président de la République ne vient-il pas de déclarer que des centaines de citernes de carburant prennent la direction de la République Centrafricaine ? Qui sont ces ceux-là qui peuvent aller à la raffinerie sortir des centaines de citernes, traverser tout le territoire national et entrer en RCA et en Libye, sans être interceptés, ni au niveau des nombreuses barrières installées tout le long des centaines de kilomètres, ni au niveau des services de douanes et autres ANS à la frontière ?

 

Tout compte fait, la responsabilité personnelle du Président de la République et celle du gouvernement sont pleinement engagées dans la détérioration de la situation du pays.

 

La CPDC met en garde contre ce plan machiavélique qui se concocte, s’ajoutant à la mise sur écoute de tous les leaders d’opinions. Elle appelle les partis politiques, les syndicats, les organisations des jeunes et les organisations des femmes à se mobiliser pour faire échec à ces plans. La CPDC les invite à rester vigilants et solidaires face à la volonté du pouvoir d’étouffer les justes et légitimes revendications des populations.

 

Elle exhorte l’ensemble des partis politiques et les organisations de la société civile à continuer à porter les espérances du peuple.

 

Fait à N’Djamena, le 16 novembre 2014

 

Le Porte-parole 1er Adjoint

 

 

 

ALI G. GOLHOR

Plan machiavélique contre les opposants au Tchad: la CPDC met en garde Idriss Deby