Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Au Tchad, la principale formation de l’opposition dirigée par Saleh Kebzabo a effectué sa rentrée politique ce samedi matin à Ndjamena. Une rentrée politique placée sous le signe de l’unité de l’opposition dans la perspective de la présidentielle de 2016, avec en trame les récents évènements politiques au Burkina Faso.

L’UNDR, le parti du chef de file de l’opposition Saleh Kebzabo a fait salle comble au ministère des Affaires étrangères ce samedi matin. En plus des militants de l’UNDR, les principales figures de l’opposition telles que Laoukein Medard, Salibou Garba, Saleh Maki et Brice Mbaimon ont fait le déplacement. Les responsables des syndicats et d’associations de la société civile ont aussi répondu à l’invitation de l’UNDR.

Devant une salle chauffée, le chef de file de l’opposition s’est livré à une critique en règle de la gestion du Tchad par Idriss Déby. « C’est lui et sa famille qui prennent en otage le Tchad depuis 24 ans. Et le résultat est là, un Etat incapable de payer ses fonctionnaires à terme, un Etat où toutes les ressources sont détournées en faveur de sa seule famille », a lancé Saleh Kebzabo qui dit espérer que le moment de rendre des comptes arrivera dans un futur proche.

Le chef de file de l’opposition en appelle à l’unité de l’opposition dans la perspective des élections à venir. « C’est ensemble que nous devons mobiliser nos militants pour le recensement biométrique qui s’annonce. C’est ensemble que nous devons combattre pour que l’appel de nos populations soit entendu en 2016. En 2016, plus de Idriss Déby au pouvoir », a ajouté Saleh Kebzabo.