Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

"Le concours miss" me fait sourire. En théorie, selon les pays, c'est la femme la plus belle de tel département, telle région, tel pays, voire la femme la plus belle de tout le globe terrestre : miss monde. L'Afrique demeure le continent le plus influencé par les cultures des autres continents en tout sens. On peut tout exporter en Afrique. Nos frontières ont été tracées par les peuples étrangers. Nos langues officielles sont des langues étrangères : anglais, français, arabe, espagnole, portugais... Mêmes les dieux ont été apportés à l'Afrique. Comme si l'Afrique, pourtant berceau de l'humanité comme le prouvent l'histoire et l'archéologie, a été ignorée divinement par Dieu, le tout puissant, négrophobe, qui a choisi de désigner des prophètes uniquement dans le Moyen Orient. Le christianisme et l'islam se disputent le leadership en Afrique. Des mouvements charismatiques (sous-entendus détenteurs de la vérité absolue) voient le jour en Afrique dans le domaine du christianisme. Des mouvements islamistes voient le jour, tel Boko haram au Nigéria. Ces mouvements islamistes tentent d'implanter en Afrique la violence de l'islam telle que pratiquée depuis les origines de cette religion inventée en Arabie Saoudite au VIIe siècle de notre ère. Bref, tout peut s'exporter sur le continent africain, y compris l'aberrant "concours miss".

Le "concours miss" est une façon très dissimulée de se moquer des femmes de notre continent africain, mais ces dernières qu'on expose comme des marchandises s'en donnent à joie. En général, la plupart des participantes sont loin de représenter la beauté de leur pays. Il faut d'ailleurs avoir un minimum de critères pour participer au concours miss : être instruite, savoir parler français, anglais, une langue étrangère en tout cas, ce qui est rédhibitoire pour beaucoup de candidates pourtant très belles, plus belles que toutes celles qu'on nous présente comme représentantes de leur pays.

En parcourant le blog de Evariste Djeteke, je rigole quand j'apprends qu'une certaine Sakadi Djivira, va représenter le Tchad au concours "miss monde". A cette occasion, elle aura tout au plus la chance de voyager. C'est tout. Sans être dans le secret des dieux, je peux affirmer qu'elle ne sera jamais élue miss monde, ni dauphine, ni quoi que ce soit. Son principal malheur est d'être Noire. Eh oui, une femme Noire a très peu de chance de devenir miss univers pour deux raisons principales :

- en Afrique et en Europe, sans entrer dans les détails, nous n'avons pas les mêmes critères pour désigner "la plus belle femme".

- la couleur de la peau intervient forcément. "Miss monde" sera forcément une Blanche, ou une métisse, tout au plus ! Le racisme est partout, il ne faut pas l'ignorer. Les membres du jury de miss monde sont en majorité des Blancs. La forme du nez intervient. Une femme Noire très belle mais au nez épaté n'a aucune chance d'être élue miss monde, parce que... elle a un nez épatée, donc rédhibitoire ! Observez Sakadi Djivira : pour la forme de son nez, pas tout à fait comme celle des autres, elle a été désignée pour représenter la beauté tchadienne dans le monde. Bravo le jury tchadien, d'avoir tenu compte de la forme du nez !

Bien qu'organisé pratiquement dans tous les pays, une Noire Africaine n'a aucune chance de devenir Miss Monde.

Et puis, redisons-le, le concours miss est une humiliation de la femme. C'est encore comme au temps de la traite des nègres : on appréciait la valeur du nègre selon sa musculature, sa dentition, etc. Ce sont ces mêmes critères qui sont appliqués aujourd'hui à toutes nos soeurs, attirées par le gain facile, qui se présentent au "concours miss". Comme quoi, l'esclavage a été aboli, mais l'esclavage de la femme est une réalité qui a un bel avenir


BELEMGOTO Macaoura.

 Concours miss : les Africaines doivent-elles vraiment y participer ?