Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Nadjo Kaina et Iyina - Le leader du Mouvement IYINA,Nadjo Kaina, reconduit à la tête de l'organisation pour une année à l'issue d'une AGE( Assemblée Générale Extraordinaire )//Le président tchadien dans la tourmente, acculé de partout// Suspension des vols du PAM à Amdjarass- Agacée par de nombreux vols à destination d'Amdjarass, ville natale d'Idriss Deby, la représentante au Tchad du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), a ordonné la suspension des vols humanitaires en direction de cette contrée, devenue, la Gbatolite tchadienne // l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

La France applique une politique d’asile désastreuse : le demandeur d’asile tchadien Adam Mahmoud s’est immolé devant la CNDA

La France  entretient désormais le mythe d’être un pays des droits de l’homme et des libertés, sa politique d’asile est tellement catastrophique à l’encontre des requérants d’asile venant d’Afrique en général et du Tchad en particulier.

Pour son soutien connu au régime tchadien, la France a donné des instructions fermes à l’Office Français pour la Protection des Réfugiés et des Apatrides (OFPRA) et à la Cour Nationale du Droit d’Asile (CNDA), pour restreindre  de manière drastique  l’octroi de statut des réfugiés aux demandeurs d’asile tchadiens.

Les demandes d’asile des requérants tchadiens sont souvent systématiquement  rejettes et déboutés au niveau de l’OFPRA  et à la CNDA sans motif convaincant.

Devant cette situation de plus en plus inquiétante, les Tchadiens qui affluent vers la France, vivent dans de conditions humainement parlant difficiles sans moyens de subsistance. Les réfugiés titulaires de statut et les demandeurs d’asiles sont traités avec mépris dans l’administration publique française. Un statut de réfugié politique  ne veut rien dire pour les Tchadiens vivant en France.

Débouté par l’OFPRA puis la CNDA, Adam Mahmoud  qui attend la délibération de la CNDA, a quitté Lyon pour Paris dans l’espoir d’avoir un résultat positif de son recours. Mais malheureusement, la décision lui est défavorable. N’ayant pas vu son nom sur la liste rendue publique dans les locaux de cette institution censée accorder ce statut, Adam s’est aspergé d’essence avant d’allumer son briquet pour s’immoler devant les agents d’accueil.

Cette tragédie démontre à juste titre comment les choses sont compliquées pour les Tchadiens qui ont cru à une France qui proclame haut et fort son attachement aux valeurs des droits de l’homme. Les réfugiés sont plus heureux en Chine et d’autres pays respectueux des droits de l’homme  qu’en France.

Ce qui est sûr dans les jours, les mois et les années qui suivent d’autres demandeurs d’asile excédés par la longue et interminable attente de leurs droits d’asile emboîteront les pas à Adam Mahmoud, victime d’une politique d’asile désastreuse de la France à l’encontre des réfugiés et demandeurs d’asile africains.

On a vu Laurent FABIUS s’est mobilisé pour accueillir les réfugiés Irakiens avec enthousiasme alors que les Africains avec lesquels, la France dit entretenir des relations historiques, sont mal traités.

La rédaction du blog de makaila