Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

« Nous avons besoin de laine pour alimenter les tricoteuses. Parlez-en autour de vous, à vos mamans, à vos mamies. » Geneviève Balbure, missionnaire retraitée de Notre-Dame des Apôtres, a oeuvré pendant 45 ans au Tchad, où elle a aussi enseigné. Elle n'a pas oublié ce pays qu'elle a choisi d'aider en soutenant un projet layette parti d'une maternité de Chaouga. « À la demande de soeur Émilienne, médecin, j'ai recherché des tricoteuses aux Ehpad des Établissements Saint-Martin, où résident trois de nos soeurs, explique-t-elle. Là, j'ai trouvé un petit réseau, élargi aux Mauges, dont fait partie Gisèle, une résidente. »

Ce jeudi, les deux femmes sont venues chercher de l'aide à l'école Saint-Martin. Elles présentent leur projet aux élèves des classes de CP. Gisèle a apporté laine et aiguilles pour montrer aux enfants, épatés, l'art du tricot. Épaulée par les animatrices de l'Ehpad et Chantal Barré, l'institutrice, la religieuse explique la nécessité d'envoyer des chaussons et bonnets pour les bébés. « Ils sont transportés tôt le matin sur le dos de leur maman et attrapent froid. Elles font parfois jusqu'à 50 km pour venir les faire soigner au centre. C'est pour cela que l'on a besoin de laine. »

« Les petits ont bien réagi au diaporama leur montrant les bébés, le concret les touche », souligne l'institutrice. « Vos parents recevront un courrier expliquant la démarche », conclut la directrice. Ainsi continuera la petite chaîne de solidarité entre Saint-Martin et le Tchad.