Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Seul Dieu peut nous épargner de ce régime moribond , impuissant et de ces commerçants verreux. En moins de 24 heures , le prix de l'essence a passé du simple au triple au Tchad , particulièement dans les villes du Sud du pays , telles que Doba où notre répondant nous parle d'un litre d'essnce qui se vend même entre 1100 fcfa et 1500 fcfa dans les quartiers. Cette information ne date que d'hier soir. Alors que ce liquide précieux se vendait encore à 500 fcfa il ya deux jours dans les trois stations qui sont Sedigui International , La Fontaine et Almana , et 550 fcfa par les revendeurs. Et il faut être patient et chanceux pour trouver 1 ou 2 litres selon l'humeur de ces propriétaires de ces stations tant la queue est très longue. Que nous dira Mr Payimi Deubet , quant à ses mesures qui semblent propres à la ville de Ndjamena ou encore Bémadjiel , lui même Ministre de ce fluide , quant à ses mesures prises hier devant les médias ?
Aucune de ces mesures ne sera respectée par ces commerçants tous verreux et spéculateurs tant leur accointance avec le pouvoir impuissant de Ndjamena ( d'ailleurs tous ces commerçants sont de la famille ou clan du Président Déby et bras financier de ce dernier ) n'est pas à démontrer . Ils ( commerçants ) défient l'autorité de l'Etat sans aucune hésitation , sachant que rien leur arrivera. Quand le pouvoir hausse le ton , eux ils haussent le prix de plus bel ! Voilà ce que nous vivons au Tchad de Déby et ses accolytes sous le signe de la Renaissance et du Tchad émergent à l'horizon 2025 ! Même quand nous achetions de l'essence produit au Nigeria , jamais au grand jamais nous n'avions connu une telle situation ; maintenant avec leur soi- disant pétrole tchadien , ils ont tout verrouillé l'importation des produits pétrolires pour nous asphyxier d'avantage , c'est comme si nous ne l'étions pas encore. Rappelez - vous qu' à
l'ouverture de l'usine de cimenterie de Baoré , le pouvoir moribond de Ndjamena a fixé le prix de vente sur le territoire national n'excédant pas 6000f cfa le sac , mais ce ciment se vend entre 11500f et 12500 f , tandisque le prix de l'essence sur le territoire national ne devait pas excéder 300 f cfa le litre , toujours selon le pouvoir de Ndjamena à l'ouverture de la raffinerie de Djarmaya .Pareil pour les produits de premières nécessités dont les mesures réglémentant le prix ont été prises , mais l'application n'est jamais respectée par ces commerçants et autres opérateurs . Nous avons pleinement raison de ne croire à ces déclarations mensongères et fantaisistes de ce pouvoir clanique de Ndjamena . Les horizons sont très sombres pour les jours à venir , car la raffinerie n'est pas encore fermée . Imaginons la période de sa fermeture pour révision qui s'étendra du 15 Octobre à fin Novembre !

M.Bétoudji

Haoua Daoussa Deby Itno, directrice de la raffinerie du pétrole au Tchad

Haoua Daoussa Deby Itno, directrice de la raffinerie du pétrole au Tchad