Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS HUMAINS (C.T.D.D.H)

Bp : 58 39 N’djamena

E- mail :convention.ctddhongatchad

Tel : 00235 92 10 69 83

Siege   National : Avenue Oumar Bongo  face Station Service NIMRO

 

Communiqué de presse N°73/2014

 

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains (CTDDH) est  gravement choquée par  les moyens mobilisés pour l’organisation du salon international de technologie de l’information et de la communication (SITIC) à N’djamena.

Une fois de plus, les opinions internationales et africaines  seront artificiellement abusées par cette politique habituelle de cirage médiatique destiné à présenter faussement le Tchad comme un pays en développement ; l’argent du contribuable tchadien servira ainsi à financer   un événement dont le but inavoué est de permettre au chef de l’Etat de satisfaire cette hantise d’acquérir à tout prix une notoriété internationale.

Des milliards de francs CFA ont ainsi été prélevés du trésor public pour financer cet événement, hypothéquant gravement le paiement des salaires des travailleurs.

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains  (CTDDH) est convaincue que le commun des tchadiens compte tenu des souffrances qu’il endure aura du mal à comprendre qu’un tel événement puisse être financé à cette hauteur pendant que lui ne mange pas à sa faim, a du mal à bénéficier de l’eau potable ,de l’électricité et à se soigner décemment.

Par ailleurs, Il est difficile pour le tchadien lambda d’apprécier les bienfaits de ces prétendues avancées technologiques quand tout le monde sait que la simple connexion internet  est un parcours du combattant au Tchad ; d’ailleurs, internet dans notre pays est la plus chère et la plus médiocre du monde et que la fantomatique fibre optique n’a eu d’autre dessein que d’enrichir des membres du clan présidentiel.

L’absurdité de cette situation est du reste illustrée par le fait que pendant la tenue de ce salon, les 2/3 des quartiers de la ville de N’djamena  sont plongés dans le noir faute d’électricité.

La CTDDH estime que l’organisation d’un tel événement est inopportune et malvenue dans notre contexte actuel ; elle exhorte  à cet égard le président de la république à mettre fin à ce genre de tartuferies onéreuses pour les finances de ce pays et qui cachent  mal ses vraies réalités. L’organisation de ce salon ne donnera ni à manger ni de l’eau potable aux tchadiens ; ce qui constituent de fait, leurs vraies préoccupations.

 

Fait à N’djamena le 09/09/2014

 

Le Secrétaire Général

 

 

                                                        Mahamat  Nour A. IBEDOU

Tchad: les Ong choquées par la tenue du SITIC alors que la misère est au zénith!