Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture Section du Tchad (ACAT-TCHAD)

Association des Femmes pour le Développement et la Culture de la Paix au Tchad (AFDCPT)

Association de Lutte Contre la Corruption et les Malversations Économiques au Tchad (ALCOMET)

Association pour la Promotion des Libertés Fondamentales au Tchad (APLFT)

Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains (CTDDH)

Association Tchadienne pour la Promotion et la Défense des Droits de l'Homme (ATPDH)

Association Sociale des Jeunes pour la défense des Droits Humains (ASJDH)

Mouvement Citoyen pour la Préservation des Libertés (MCPL)

Tchad Non Violence (TNV)

Ligue Tchadienne de Droits de l'Homme (LDTH)

Collectif des associations et mouvements de jeunes du Tchad (CAMOJET)

 

 

Communiqué de presse conjoint

 

Des informations publiées par le Journal «Horizons Nouveaux" dans sa parution n0067 du

12 au 19 septembre 2014, font état d'un complot imaginaire dans lequel seraient impliquées

les organisations de la société civile dont certaines avaient été nommément citées.

Les associations signataires de ce communiqué expriment leur désapprobation de ces articles

incendiaires qui incitent à la haine.

En effet, les associations signataires tiennent à informer l'opinion nationale et internationale

qu'un plan de fuselage et d'arrestation des responsables de ces associations et leaders

politiques est en cours de préparation.

Les organisations signataires du présent communiqué estiment que ces gesticulations n'ont

d'autres buts que de préparer les esprits à de futures répressions et un prélude à des

manœuvres tendant à faire taire toutes les voix discordantes à l'approche des échéances

électorales.

Les organisations sus citées rappellent qu'elles ne se départiront jamais des objectifs qui

leurs sont assignés par la loi et continueront à œuvrer pour le respect des droits

fondamentaux et des intérêts légitimes des citoyens; elles restent donc sereines et

n'entendent pas céder à cette grossière provocation.

Par conséquent, ces associations condamnent énergiquement ces manœuvres mal

intentionnées et interpellent le Haut Conseil de la Communication de jouer sans

complaisance son rôle de régulateur. Elles tiendront le gouvernement pour responsable de

tout ce qui adviendrait.

Elles se réservent par ailleurs le droit d'intenter une action devant les juridictions

compétentes.

 

Fait à N'Djaména, le 19 septembre 2014

 

 

 


 

Tchad: les ADH dénoncent le plan de liquidation de leurs membres par le régime Deby