Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Dans sa dernière livraison du N°067 du 12 au 19 septembre, intitulé: "Un plan démoniaque pour remettre le Tchad à feu et à sang"," Horizons Nouveaux", hebdomadaire tchadien pro-gouvernemental, récidive avec ses attaques et voit toujours un complot contre le pouvoir d'Idriss Deby.


En effet, l'hébdomadaire qui se veut prédument d'informations générales sur le Tchad, révéle, détenir des informations qui mettent en cause les organisations de la société , les partis d'opposition d'envisager une insurrection populaire pour empêcher Idriss Deby de briquer un cinquième mandat à la tête du pays.


Poursuivant ses incriminations, Horizons Nouveaux, vise également les médias et personnalités étrangers d'être de connivence avec les supposés "conspirateurs". Rfi et Africa 24 ( le journal fait plutôt allusion à France 24), qui sont des canaux d'informations très polis avec le pouvoir sont indexés d'assurer le relai par une couverture médiatique intensive. Bernard Henri-Lévy, taxé d'inspirateur et de soutien des insurgés libyens qui ont renverser le régime de Khadafi, est perçu comme une ramification internationale qui souhaiterait le départ d'Idriss Deby.


Il convient de rappeler que Horizons Nouveaux, dont le coordonnateur est l'interpréte et conseiller en communication d'Idriss Deby, avait déjà accusé au mois de mars dernier, la France d'organiser avec la diaspora tchadiennne un autre soulévement dans le pays.

Si à  Paris, les officiels minimisent la portée des accusations, au Tchad, plusieurs mouvements associatifs ont produit un communiqué de presse pour dénoncer une tentative de liquidation physique ou des arrestations arbitraires.

Horizons Nouveaux, Electron TV et le collectif des blogueurs tchadiens Wenalabs, sont aujourd'hui, des outils modernes crées par le pouvoir d'Idriss Deby pour brouiller la lecture de l'opinion publque en général la situation pénible des Tchadiens qui traversent des moments caucharmardesques.

Le Tchad on ne cesse de le dire n'est pas une démocratie, les débats contradictoires sont étouffés par une armée clanique devenue un moyen de pression d'une communauté internationale muette sur le drame tchadien.

Les ressources du pays sont confisquées par une minorité sociologique qui fait régner la terreur, la famine, la misère pour maintenir 12 millions d'âmes sans défense en otage.

Le soutien qu'apportent ces organes de presse ou médias audiovisuels à un régime impopulaire et contesté  ne peut se justifier.

Quoi qu'ils fassent, le régime d'Idriss Deby ne restera pas éternellement stable tant que l'injustice, l'exclusion généralisée et le favoritisme sont institutionnalisés  encouragés par Idriss Deby dans le but de conserver pour longtemps son régne déprécié massivement.

Malgré une accalmie observée depuis trois ans sur le front militaire à cause des rapports normalisés avec le voisin soudanais, malgré aussi un soutien avéré de la France à son pouvoir, Idriss Deby tous ceux qui sont derrières lui, voient planer sur leurs têtes une épée d'amoclés qui perturbe leurs inquiétudes.

Après 24 ans de régne autocratique, le peuple tchadien ouvre ses yeux pour tenter de sortir de sa léthargie et imposer un rapport des forces avec Idriss Deby comme au Sénégal, Burkina-Faso ou au  Togo où les forces vives réussissent le pari de mobiliser la base pour douter les tenants du pouvoir de se péréniser.

Au Tchad aussi, on y arrivera!

Makaila NGUEBLA

"Horizons Nouveaux" récidive au Tchad: Rfi, Africa 24 et Henry-Leyvi accusés de renverser Idriss Deby