Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Dépuis quelque mois le virus mortel d'Ebola occupe la prémière place des activités télévisées et radios du mondes. Ce virus Ebola est parti de la Guinée en Afrique de l'Ouest, il est à nos jours présent dans beaucoup de pays, y compris le Nigeria pays frontalier avec notre pays. Alors on peut en conclure que la source du mal est à notre porte. Au jour d'aujourd'hui, il est devenu un véritable case tête chinois pour nos dirigeants Afriçains et l'organisation mondiale de santé (OMS). Aucun vaccin n'est disponible actuellement pour faire face à ce virus redoutable. Comme le disait le Pr ALFAROUK "Il faut informer la population sur la gravité de cette maladie".La seule arme a notre possession, reste la prévention nationale sous toute ses formes. C'est ainsi que, il a ete organisé à N'djamena, une conférence télévisée, sous les tutelles du Ministère de l'enseignement supérieur de la recherche scientifique et de la formation et celui du Ministère de la santé publique, de l'action sociale et de la solidarité nationale. Le CNAR (Centre National d'Apui à la recherche) reste l'acteur principal à la réalisation de cette conférence télévisée sur ce fleau qui le verus Ebola. Je tiens ici féliciter les conférénciers pour leur proféssionnalisme, et leur savoir faire en matière de la prévention nationale sur toute ses formes; Scientifique ou Medicales, Philosophiques et Politique en c'est qui conserne le virus Ebola.
En regardant cette conférence à la télé Tchad, j'étais sidéré de voir que la salle est pratiquement vide, alors que le thème choisi doit interpeller chacun de nous sur la gravité de la situation, car c'est une façon de se protéger soit même ou bien , sa famille, sa tribu et sa chère Nation. Pire encore l'absence dans la salle des "élus (es)" du peuple. D'après le Pr Mamoud Youssouf Khayal directeur du C N A R, chacun des Maires des dix arrondissements ont reçu des invitations (nbre ?), le but est de faire venir avec eux quelque personnes de leurs arrondissements pour suivre la conférence débat sur ce fléau, et profiter des conseils prodigués. Finalement sur les dix Maires, il y a qu'un seul qui a répondu présent ce jour dans la salle, il s'agit du Maire du deuxième arrondissement à la personne de Mr YOUSSOUF YARO. Les restes ont boycotté cet évènement capital. Toujours selon le Pr Mamoud, deux cent invitations adressées aux médecins, au retour il y a vingt qui ont répondu présent.A cette échelle, une conférence débat indispensable la sécurité sanitaire nationale a été bafouée par les "élus (es)", et dire que le Tchad est un pays émergent à l'année 2025, ça va se savoir le moment venu. Ce genre de conférence débat dans d'autre pays, les places sont payantes, chez nous elles sont gratuite et, personne ne bouche son cul, et surtout nos "élus (es)"du peuple qui sont constitutionnellement les représentants(es) légal du peuple.
Si demain on organise dans la même salle une cérémonie télévisée à vocation musicale à l'honneur de MPS, vous allez voir au premier rang ses "élu (es)" du peuple se ridiculisent d'une manière hallucinante comme les marionnettes de cirque, en ébranlant les fanions au couleur du MPS. Si le virus passera et que ce peuple n'est pas préparé à la prévention, il faut que les crétins sachent que ce fléau n'épargnera rien sur son passage, ni le MPS,ni les autres partis et, ni le Tchad en particulier
Comme le dit l'adage Français: Qui sème le vent récolte la tempête. Oui nous récoltons c'est qu'on a semé hier. Nos comportements exécrables vis à vis du pays, nos manières ignobles de gérer les biens de la nation, et notre hypocrisie politique en vers le pays. Personne ne gagne ses ressources par le sueur de son front, mille un raccourcis inventés pour aboutir à l'argent facile. Et tout un peuple façonné du jour au lendemain à l'assistanat et à cette vie facile. Personne ne s'intéresse à une action patriotique sans le fameux "Milé". Heureusement, il y a encore dans ce pays des hommes et des femmes animés de bonne volonté qui font des travaux remarquables pour ce peuple Tchadien .
Il est encore temps de changer nos comportements, nos manières, et nos mentalités vis à vis de notre chère patrie, si non il sera difficile un jour de corriger son trajectoire, et là on se retrouvera hors de notre " ORBITE "
Je dis à tout ceux qui rêvent seulement pour un "Vendredi Musical", il n'est pas encore trop tard de réfléchir sur le thème du conférence débat sur le virus d'Ebola: C'est un "Vendredi Scientifique"

ADOUM BELGOTO

 

EBOLA AU TCHAD: C'est un "Vendredi Scientifique" (Par Adoum Belgoto)