Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Il y a de cela quelques années, Talha Mahamat Alim, n’a cessé de relever à travers des chroniques régulières, les insuffisances, limites et le dysfonctionnement dont souffre la diplomatie tchadienne dans un contexte international exigeant.

En effet, la culture du favoritisme institutionnel, s’installe durablement dans le pays, à tous les niveaux de l’administration publique.

Selon nos informations en provenance de l’Egypte, tous les membres de la famille Adam Adji, sont nommés à l’Ambassade du Tchad.

En voici la liste :

-Hassan Adam Adji, nommé ambassadeur sans aucun niveau éducatif, il a été d’abord expulsé d’Egypte, il y a quelques années mais revient sous un manteau de diplomate ;

-Haoua Adam Adji, sœur, elle est nommée 1ère conseillère de l’Ambassade du Tchad ;

-Aicha Adam Adji, sœur, elle est nommée attachée économique à l’Ambassade du Tchad.

Si aujourd’hui, si le Tchad va mal, cela résulte du fait que les institutions sont perverties par des promotions qui ne respectent pas les critères de désignations et du mérite, mais, répondent à des considérations subjectives.

On continue d’institutionnaliser le culte du favoritisme généralisé sans provoquer de l’indignation dans l’opinion publique.

Les liens familiaux entre Adam Adji et madame Idriss Deby, seraient à l'origine de cette nomination massive  exclusivement des membres d'une même famille.

De nos jours, tout porte à croire que le Tchad répond à une logique des contre-valeurs !

La rédaction du blog de makaila

Hassan Adam Adji, ambassadeur du Tchad en Egypte

Hassan Adam Adji, ambassadeur du Tchad en Egypte