Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Je tiens à vous remercier pour votre contribution et démentis portés à notre attention sur ce sujet brulant, et aussi pour votre moral au blog, afin de corriger ses fausses accusations à travers vos affirmations gratuites et péjoratifs.


Monsieur, les droits de réponses ne peuvent qu’être écrits que par la personne indexée par notre blog, alors que vous vous présentez comme étant le collegue de la mise en cause, chose fausse qui mérite correction ou un changement de titre à votre article.


Cependant, je tiens à informer que le sieur Adoum Ngaré dont vous faites allusion dans votre droit de réponse, a infirmé en notre présence, au bureau du Procureur qu’il ne reconnait pas avoir donné de l’argent à Mr Adrien, et il a confirmé que M Rodney, à travers ses émissaires( Ali Yacouba et Hassan Khatir et assimilés) l’ont induit en erreur pour les aider à faire partir le DRH, et en contre partie, il sera promu au poste de Coordinateur Régional du projet dans le Batha(Ati), et aussi la hausse de son salaire à 900.000 Fcfa et bien d’autres avantages en natures.
Ce dernier après interrogatoire du procureur, dit avoir agis par ignorance et naïveté, dont il regrette avoir participé à cette manœuvre contre le DRH. Maintenant qu’il a dit la vérité, il à la conscience tranquille et pourra dormir aisé, dés cette nuit, par ce qu’il traverse des moments durs avec sa conscience. Retenez aussi que Mr Ngaré Adoum, reconnait que le scenarii a été monté et fabriqué de toute pièce dans le bureau PDEVII de N’djamena. La signature de Mr Adrien a été tirée des documents administratifs, scanné, copié et collé, sur la fameuse décharge monté.
Monsieur ami de la justice, pourquoi les 11 autres cas, sont restés isolés ? Pourtant les employés de cette institution ont tous les moyens pour dévoiler toute forme d’injustice. Quand on veut noyer son chien on l’accuse de rage dit un dicton. Vous êtes les personnes les moins intelligentes choisis, pour mener cette affaire. Il faut être instruit dans une bonne école et être intelligent pour se dissimuler contre son compatriote.
Des lors, mes chers compatriotes, vous devriez comprendre que votre Directeur Mr Rodney, photographe de formation, est un récidive social qui n’a pas compétence pour gérer un projet de tel envergure. De surcroit imaginé, à peine une année dans le projet, il a fait partir combien de vos collègues tchadiens? Et pour quelle raisons ? Depuis son arrivée au PDEVII, la fréquence de l’avocat de l’état Tchadien a multiplié dans vos bureaux ? Même les entretiens disciplinaires entre employés et employeur se font en présence des avocats venus de tout bord ? Et pourtant, Me Kemneloum Delphine est aussi avocate de l’institution, et pourquoi on ne la retrouve pas dans les affaires louches préparées par votre Directeur ? Sachiez que la fonction d’avocat est commercial, c’est les intérêts qu’il vise. Plus il vous crée des problèmes, plus ses honoraires sont en hausse, alors qu’on n’est même pas à mesure de payer les droits de 5% aux employés nationaux qui on rendu de grands service a l’organisation, et qui on demandé une séparation a l’amiable pour aller étudier ?
A travers votre Directeur actuel, il a crée plus de problèmes à l’organisation, que de les résoudre. L’avocat n’est pas loin d’une horloge pour lui, qu’il doit miroiter régulièrement en journée.
L’organisation enregistre au moins un départ chaque mois, pour des causes non fondées. Rodney doit imaginer le manque à gagner qu’il cause à l’organisation à travers les procès en justice. Et au finish on constate que le projet à pour objectif de diviser les tchadiens à travers son Directeur qui a instaurer un climat nord et sud, musulmans et chrétiens voire la méfiance totale au sein de l’organisation.
Dans cette épisode, il ya deux acteurs (Ali Yacouba et Hassan Khatir), qui n’ont pas leur place dans la serie, a cause de leur statut de délégué suivistes et manipulables par le management. L’électorat doit demander à l’inspection de travail, la révocation de ses deux délégués du Directeur et non du personnel. Sur la liste des personnes à licencier dans l’avenir, figure Mahamat Maki, pour opposition à la volonté du Directeur PDEVII, Zara Yacoub, Directrice pays de Equal Acces partenaires du PDEVII, pour logique professionnelle, refus de se plier aux actes injustes à son détriment, Mahouli Paul, délégué Pieux, confident de ses collègues et opposant d’injustice professionnelle, Abdelmounim Abdoulaye, pour insubordination et logique professionnelle, Bere Djekoundakom délégué radical, et enfin Ndounabé Angèle pour sa franchise et opposition aux décisions par plaisir….la liste est longue….
En sommes à travers cette démonstration, nous voulons dire à ce collegue de Adrien que son ignorance reste et restera grandissant. Et ce comportement n’est pas tchadien.
L’affaire sera devant le juge d’instruction le lundi 22 septembre 2014, nous invitons ce vendeur de mèche ou tamtam pion de venir écouter la vérité de ses propres oreilles, que de s’en prendre au blog, avec ses informations limités et sa mémoire très courte.
Merci

Blamka <blama@yahoo.fr>

Affaire PDEVII Episode 2 : précision sur Adoum Ngaré