Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Saley Deby, la folie d’un prince en argile : Seconde Partie

 

Le Tchad est un pays spécial. Spécial dans le sens d’absurdité, d’illégalité et d’illégitimité de ses gouvernants. L’impossible qui n’existe nulle part au monde, devient  un simple principe au Tchad. S’il y a des notations ou de prix de médiocrité et de mauvaises gouvernances, sans nul doute, le Tchad sera le champion du monde. Nous ne cesserons de dire et répéter que le désordre savamment orchestré par Saley Deby au niveau de la douane aura de lourdes conséquences pour le pays. L’Etat tchadien a raison de tomber en faillite. Ce dernier temps, le DG des douanes se comporte tel un roi du moyen âge. Il dicte ses lois, humilie les tchadiens et monopolise la douane telle sa société privée. Comme précédemment cité, la folie de cet homme est sans limite et sans vergogne. Aujourd’hui, trois (3) points nous intéressent sur le comportement du prince en argile : D’abord, la confiscation forcée des biens d’autrui (véhicules, marchandises et articles divers). Ensuite, la hausse du prix du dédouanement sur tout engin motorisé. Enfin, le paiement de salaire des fonctionnaires de l’Etat tchadien du mois de Mai par son Excellence Saley Deby Itno himself.      

Au royaume des DEBY, les choses vont du mal en pire. Sur instruction du prince DG des douanes, tout engin (véhicule, moto etc.) n’ayant pas de dédouanement (D3) ou ayant un D3 inferieur à la valeur normale est confisqué et automatiquement mis à la disposition de l’Etat avec une immatriculation (AP) Administration Publique dessus. En plus, les véhicules confisqués seront les moyens de déplacement des éléments douaniers du DG pour leurs besoins. Sommes-nous dans un Etat ou dans une jungle ? Comme le prince DG est un analphabète du pied à la tête et comme il gère les recettes douanières à sa volonté, il ne cesse de montrer sa folie au sein de cette institution, l’une des mamelles du pays. En plus, son grand frère le président l’encourage à faire d’avantage du désordre. Deby ne cesse de dire que les tchadiens sont insolents et ils leur faut des personnes comme Saley. La notion d’Etat n’existe pas chez les Deby. Mais que disent les textes de la douane ? Même si un véhicule est saisi par fraude, il y a un certain nombre de procédures à respecter avant de faire la saisie. Cependant, les victimes se comptent par centaine. Quelques cas flagrants ont retenus notre attention : le premier cas est celui d’un commerçant des véhicules en provenance de la Lybie et il a perdu 19 de ses véhicules de marque Toyota Hilux neuf dans le désert de Faya pour motif qu’il est taxé de fraudeur par le prince DG. C’est toujours la folie de cet homme...

Le pauvre commerçant n’a que ses yeux à pleurer car  il n’a aucun recours pour réclamer ses véhicules. Au Tchad, royaume des Deby, la justice n’existe nulle part. Le second cas est celui d’un étudiant dont sa voiture de marque Toyota Corolla, model 2007 a été confisqué par les éléments de Saley Deby pour motif que son D3 est inferieur à la valeur normale. Croyant payer la différence afin qu’ils libèrent son véhicule, la surprise fut générale lorsque le véhicule du pauvre étudiant est immatriculé AP et remis à un douanier sur instruction du DG. Des cas similaires, sont lésion et les tchadiens découvrent au quotidien ces genres de faits divers dû au comportement du prince en argile Saley Deby, le petit frère de sa majesté le sultan d’Am-djarass.   

Un des ces quatre matin, le DG des douanes à imposer de payer le double du dédouanement sur tout engin (Voiture, moto, motocyclette etc.) En plus, il ne se refaire sur aucune base légale pour justifier cette hausse à cette période de soudure pour le tchadien lambda. Quelques chiffres pour élucider certains exemples : le dédouanement de tout véhicule 4X4 varie entre 6 à 10 millions FCFA. Les grosses cylindrées communément appeler V8 ont une catégorie spéciale : 12 à 18 millions rien que le D3. Le reste des véhicules varie entre 6 à 8 millions FCFA, tout en considérant la marque, l’état du véhicule et la consommation diesel ou essence.      

Les surprises et les faits divers ne finissent jamais chez notre prince DG. Suite, à la crise financière que traverse l’Etat tchadien ce dernier temps, le salaire du mois de Mai à été payé grâce à la bonne volonté et à l’acte patriotique du prince Saley Deby. D’aucuns diront que c’est impossible à croire mais pourtant c’est une vérité avérée et vérifiée. Cela montre à suffisance que le prince s’enrichi à outrance à la douane. Payer le salaire d’un mois des fonctionnaires de l’Etat n’est pas une mince affaire. Tenez-vous bien chers compatriotes, ces chiffres peuvent donner de vertige et du palu au citoyen lambda. Notre prince bien aimé, le tout puissant DG des douanes et le petit frère national à contribuer la faramineuse somme de 21 milliards FCFA rien que pour le salaire des fonctionnaires. Car l’Etat tchadien est à cessation de paiement. Incroyable et bizarre pour un non tchadien.

 

Pourtant, c’est ça le pays de Toumai ; le royaume des DEBY.            

MAHAMAT SALEH

Analyste Indépendant

N’Djamena, Tchad

 

Saley Deby ou la folie d'un prince précaire