Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Au moment où la coalition Takhawou Dakar crie victoire, le camp de Macky sall passe de vie à trépas. Il faut dire que le pouvoir en place est plus que jamais fragilisé en perdant, de manière spectaculaire, ces élections locales et départementales sur toute l'étendue de la capitale.

Le verdict est sans appel. Il s'agit d'un signal fort pour Macky Sall. Pas forcément une sanction mais cela peut être un simple avertissement d'un peuple qui garde encore les stigmates d'un pouvoir libéral dérapant et qui avait porté, dans un élan d'espoir, non pas un parti mais une coalition qu'il croyait être forte et unie vers le seules priorités du peuple.

"La patrie avant le parti", avait dit Macky Sall au lendemain de son élection à la tête du pays. Loin de cette intention responsable, le Président de la République est carrément retourné dans les dispositions d'une opposition des plus farouches avec une belle partie de ses alliés qu'il mis presque aussitôt, de manière délibérée et déloyale, à l'écart. Et à la veille des élections locales du 29, il adopte ainsi un autre langage en soutenant que tous les cadres de son parti doivent gagner ces joutes dans leur commune et département sans quoi ils seraient sanctionnés négativement.

Un véritable appel à la guerre qui ne manqua pas d'agacer certains concitoyens qui se demandent aussitôt si Macky Sall ne voudrait pas encore se jouer d'eux. Pendant que le pays fait face à des problèmes conjoncturels cruciaux. Alors, en peuple mature et conscient du jeu politique ainsi que des enjeux qu'il y a autour, les dakarois ont choisi de sévir contre ce qu'on pourrait appeler la dérive politique.

Ainsi, le Président de la République doit se rappeler qu'il y a bien la patrie avant le parti; celui-ci ne pouvant pas naturellement régler les problèmes ponctuels. La preuve, son duel contre Khalifa Sall perdu, ses alliés dispersés, il ne lui reste qu'à se concentrer sur l'essentiel : les problèmes ponctuels des sénégalais ! Un nouveau duel entre lui et le nouvel homme fort de Dakar pour reconquérir le coeur des sénégalais.

Locales au Sénégal: Macky Sall battu par une nouvelle coalition d'opposition