Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

LE PRESIDENT DU CAS HABRE D’AGADEZ

Collectif Africain de Soutien au Président Hissein HABRE / Agadez – Niger
(CAS-HABRE D’AGADEZ)

Le CAS-HABRE D’AGADEZ a tenu le 18 juillet 2014 sa deuxième conférence de presse à l’hôtel de la Ville d’Agadez au Niger. Le bureau exécutif a fait face à un parterre de Journalistes de la presse nationale et internationale et de nombreux invités. L’occasion a été saisie par les membres du Bureau Exécutif pour revenir sur les derniers développements de cette affaire.

Le CAS-HABRE D’AGADEZ a évoqué les perquisitions opérées par la Police sénégalaise sur ordre du Procureur général des Chambres Africaines Extraordinaires (CAE). Une opération qualifiée de gangstérisme d’Etat car déroulée sans mandat et en absence des Avocats du Président Habré qui ont été empêchés manu militari d’exercer leur fonction. Une vidéo et des photos ont été projetées à l’assistance qui a été fort impressionnée.

Le CAS-HABRE D’AGADEZ a expliqué avec détail et précision l’impasse actuelle des CAE qui, neuf mois après avoir kidnappé le Président Habré, n’arrive toujours à dérouler une procédure judiciaire normale et s’atteler à démontrer à la face du monde les graves accusations portées contre l’ancien Président Tchadien. Au lieu de cela, une kyrielle d’agences de communication ont été recrutées à Dakar, Ndjaména et Bruxelles par les mêmes CAE et dotées de budgets financés par le Président Idriss Deby. Ces Agences de Com. s’évertuent depuis à brouiller l’opinion sénégalaise et africaine sur l’absence des faits incriminés et surtout l’impossibilité pour les Juges d’interpeler d’autres responsables, proches collaborateurs de Deby.

Le CAS-HABRE D’AGADEZ, suite à cette conférence de presse, a décidé des points suivants :    

  • Vue et constatée la condition illégale et injuste avec laquelle Monsieur le Président Hissein Habré  a été mis en détention ;

 

  • Vue et constatée la brutalité avec laquelle les perquisitions des résidences du Président Hissein Habré ont été menées ;

 

  • Vue et constatée les agissements des Agences de communication contre le Président Hissein Habré ;
  • Vue et constatée que l’affaire HABRE est une affaire de vengeance politique voire ethnique et religieuse ;

 

  • Vue et constatée que neuf mois après l’arrestation et l’incarcération du Président Hissein Habré, aucune autre personne n’a été arrêtée et inculpée ; ce qui est une honte pour un pays comme le Sénégal et sa Téranga ;

 

  • Vue et constatée le parti-pris flagrant du gouvernement sénégalais sous le commandement du Président Macky SALL ;

 

  • Vue et constatée la corruption ambiante qui caractérise une frange des médias, des organisations des droits de l’homme, des hommes politiques et d’autres intéressés ;

Nous, CAS HABRE D’AGADEZ, nous demandons formellement :

1/ L’annulation pure et simple des poursuites engagées contre son Excellence Alhadj Hissein HABRE ;

2/ Nous attirons l’attention des Autorités sénégalaises qu’elles seront tenues entièrement responsables de tout ce qui pourra arriver au Président Hissein Habré ;

3/ Nous, CAS HABRE D’AGADEZ, lançons un appel pressant et vibrant à tous les Tchadiens où qu’ils se trouvent de se mobiliser et dénoncer cette forfaiture en cours au Sénégal.

 

Fait à AGADEZ : Le 18/07/2014

LE PRESIDENT du CAS-HABRE D’AGADEZ
Mahamat KOCHEI WOUDDAI

 

Niger: Le collectif CAS-HABRE lance un appel pour sa libération