Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

De qui se moque – t-on vraiment ?

« Karim est blanc comme neige » nous dit M Serigne Mbacké Ndiaye:

Depuis un certain temps, une certaine opinion tente d’abréger le dossier pendant devant la justice de certaines personnalités de l’ancien régime dans ce qu’il est convenu d’appeler « la traque des Biens mal acquis ». Et c’est dans cette même démarche que M Serigne Mbacké Ndiaye, ancien Ministre comme il y en avait à la pelle, sous le règne de celui qui disait que sa famille est la seule qui travaille au Sénégal, et la plus intelligente, a laissé entendre dans la presse ceci : « Karim est blanc comme neige !» Il ajouta que « … d’ailleurs la France l’a blanchi, le Luxemburg également. »

M « l’ex Ministre Porte parole de son Président », mais si vraiment le jeune Karim, ex Ministre de la terre, du ciel, de l’Energie, de la Coopération et des Infrastructures est vraiment blanc comme neige, mais pourquoi ne pas le prouver hautement dans le procès qui est attendu ? S’il est blanc comme neige, pourquoi avez- vous peur d’aller en procès devant le peuple et l’opinion internationale ? Aussi, quelqu’un qui a monté une compagnie aérienne nationale appelée Sénégal Air Line avec ses domestiques, et valets de maison, ses amis, et ses subordonnés, une compagnie qui deux ans après va sombrer dans la faillite, faute de capital et de bonne gestion, peut-il être blanc comme neige ?

Comment quelqu’un qui nous livre un tunnel de moins d’un km, déjà défectueux avec une facture de plus de 20 milliards peut-il être blanc comme neige ? Comment quelqu’un qui a bradé les ICS, et la SONACOS au franc symbolique et sous régime d’endettement peut-il être blanc comme neige ? Comment quelqu’un qui nous accoste un bateau de loisir annoncé gratuit alors qu’il sera facturé au final aux contribuables sénégalais, peut-il être blanc ? Et les villas de l’ANOCI ? Le JET PRIVE ENTRENU par le trésor national ? Où est le blanc de neige ? Vous dites que la France et le Luxemburg l’ont blanchi ! Et alors, mais le peuple laborieux et martyre du Sénégal ne l’a pas blanchi. Et c’est cela qui est important et essentiel. Car si des paradis fiscaux qui ne fonctionnent que par l’argent sale et saignant blanchissent un fossoyeur, quel sens cela aurait réellement ? Et là aussi, nous allons en tant que citoyens sénégalais nous constituer partie civile pour porter plainte contre ces paradis de l’argent sale, mais aussi contre ton client sans argument. Par contre le peuple français, celui –là avec qui les tirailleurs sénégalais avaient fait les débarquements de Toulon, et autres, pour repousser Hitler et le nazisme, n’a pas blanchi ton Karim ! Monsieur, le porte parole de l’ancien Président monarque, avocat défenseur de son fils Karim, n’est –ce pas vous qui considérait qu’il faut dissocier le cas Karim du PDS dans sa position de parti d’opposition ? Vous ajoutez ceci : «Je suis de ceux qui pensent qu’il va être difficile, voire impossible de juger Karim Wade dans les conditions actuelles. Il y a des recours qui sont aujourd’hui sur la table de la Cour Suprême. Mais, ma conviction est que jusqu’à ce qu’on me prouve le contraire, qu’il est blanc comme neige. De tels arguments ne nous surprennent pas, venant de personnes qui, durant des années ont bénéficié des largesses de son père, et ont systématiquement pillé notre économie pour devenir toutes des milliardaires, que les enfants volent et pillent à partir des coffres installés dans leurs maisons parce que n’osant pas placer ces sommes dans les banques. Qui vient de se faire voler un moment de plus de 50 millions, alors qu’il était aux soins hors du pays ? Vous ne saurez jamais convaincre l’opinion que Karim et les autres sont des victimes, non, ils sont des criminels économiques qui doivent être jugés devant le peuple sénégalais.

Mamadou Diouf, Forum social sénégalais Email midiouf@yahoo.fr

Affaire Karim Wade: réaction de Mamadou Mignane Diouf  à Serigne Mbacké  Ndiaye