Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

  Droit de réponse de Senior Mbary
HISSEIN HABRE ENTRE LES MAINS DE LA FRANCAFRIQUE DEPUIS UN AN : amalgame, gesticulation et malhonnêteté.


Hier matin, j’ai lu sur la toile de Tchadanthropus, un article intitulé Hissein Habré entre les mains de la Françafrique depuis un an. Je ne sais pas pourquoi un grand journal en ligne comme Tchadanthropus a publié un article sans signature de l’auteur, mais il ne fait l’ombre d’aucun doute que c’est un proche de Habré qui a écrit cet article. La dernière phrase du premier paragraphe est d’ailleurs assez explicite à ce sujet.
Ce qui m’a fait réagir, ce n’est pas l’identité de l’auteur mais l’amalgame qu’il fait, sa gesticulation et sa malhonnêteté qui frise le ridicule. Comme lui, ils sont encore nombreux au Tchad et ailleurs, des gens qui veulent, à tout prix, l’impunité à vie pour leur parent et/ou joker Habré.
Comment refuser de voir et de comprendre que le procès en cours de Habré est un procès non contre une personne mais contre un régime qui a régné de juin 1982 à décembre 1990 et qu’au cours de ces années de pouvoir, environ 40.000 personnes sont été soit sommairement exécutées, mortes en détention ou simplement portées disparues ? Et ceux qui ont porté plainte à Dakar, ayant déclenché ce procès, ne sont pas « des plaignants sélectionnés sur la base d’un casting ehnico-religieux » ou biens qu’ « ils étaient utiles sans plus », comme vous dites avec mépris mais des vraies victimes de ce régime barbare et sanguinaire. Ensuite, les Chambres africaines extraordinaires (CAE) mises en place pour juger Habré ne sont pas des monstres parce que décidée par l’Union Africaine ; le monstre, c’est votre parent, c’est votre Joker Habré qui s’en est pris lâchement à son propre peuple dont il avait mandat de protéger. 
Avec Habré et ses complices, les bourreaux vont enfin se regarder en face avec leurs victimes pour s’expliquer. Il ne faut pas paniquer, on cherche tous à comprendre comment cela a pu se passer et les CAE vont donc nous aider à cela par ce procès. Comme ça se passe dans tous les procès, si votre Joker est blanchi, il recouvrira sa liberté.
Justement c’est parce que c’est un procès contre un régime que les CAE ont demandé l’extradition de des complices de Habré. L’actuel président, qui faisait partie du système, fait trainer les pieds pour livrer les complices, parce qu’il s’est rendu compte qu’on ne peut juger le régime de Habré en l’ignorant mais il finira par lâcher tôt ou tard.
Refuser de reconnaitre que sous Habré, des milliers de personnes aient été emprisonnées des années durant sans procès généralement sur simple dénonciation et s’en prendre aux CAE, est vraiment malhonnête de la part de l’auteur de cet article. Le faire comme celui-là, c’est en fait trahir la mémoire des victimes de la barbarie de ce régime. S’il avait été victime lui-même ou avait perdu un être cher, il allait bien comprendre la douleur et l’amertume des autres.
Au début de son article, il a fait vraiment de l’amalgame  pas en parlant des massacres des musulmans par les codos (milices d’auto-défense nées au Sud du Tchad pour résister au régime de Habré)  en oubliant de rappeler aussi « Septembre Noir ». La Françafrique n’a rien à voir avec ce procès. Mr Reed Brody de l’ONG américain Human Right  qui suit ce dossier depuis le début et qui apporte son soutien juridique aux victimes est-il de la Françafrique aussi ?
Le procès de Habré est un près d’un régime. S’il est bien jusqu’au bout, il fera certainement école et risque de fragiliser encore plus l’actuel président tchadien qui en était l’instrument clé de juin 1982 à mai 1989. Le reste de l’article n’est que gesticulation et masturbation intellectuelle inutiles.
08/07/2014
Senior Mbary

 

Affaire Habré: droit de réponse de Senior Mbary