Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Dimanche 1er juin, jour de marché à Mbikou, fief du député Yorongar, un commerçant allogène, résident à Bébédja,y vient pour vendre ses marchandises. Il surprit un jeune qu’il qualifie de voleur de sa chemise, le ceinture pour l’emmener à la brigade de gendarmerie de Bébédja alors qu’il y a une à Mbikou.

Les jeunes tentent de s’opposer à leur déportation vers Bébédja. Les gendarmes de Mbikou réussissent à calmer tout le monde en procédant à l’arrestation de deux protagonistes. Ecroués, de retour, de Bébéja, le commandant de brigade de Mbikou, fait son apparition, et se met à taper sur ces derniers. Mais,lLes jeunes de Mbikou protestent. C’est alors que , le commandant ouvre le feu à balle réelle sur la foule faisant 9 blessés, un mort et un autre dans le coma. Plusieurs arrestations s’oppérent. Devant le préfet, le chef de canton Dobian Jacob doigte les militants, parti/Fédération comme étant des instigateurs . C’est l’occasion de régler les comptes. Alors des présumés coupables sont arrêtés et transférés à Bébdéja, lundi 2juin, à savoir Madjitoingar, Mbaye Madjitolgngar, Behoundam, Bouloulousse et beaucoup d’autres. C’est Jacob Dobian qui a arrêté lui-même ce matin, trois personnes dont pour les livrer aux gendarmes notamment Vehoundam Boulousse parce que celui-ci a accordé une interview a accordé à radio fm liberté au cours de laquelle, il dénonce le comportement du commandant de brigade.

Les responsables de gendarmerie ont accusé monsieur Maina Doumsangar, Maire de FAR, qui, une fois alerté par Yorongar et un militant, est parti immédiatement à Mbikou en compagnie du préfet pour calmer la population. C’est d’ailleurs lui qui a transporté les blessés dans les hôpitaux de Bébéja et de Doba pour les prises en charge.

Correspondant du blog de makaila

 

Tchad: les gendarmes ouvrent le feu sur la foule à Mbikou