Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Je me présente tout d’abord : Abdoulaye Mahamat saleh, un des benjamins d’ALHADJ MAHAMAT SALEH, père du Prof IBNI OUMAR. Pour la première fois, j’interviens sur la place publique pour apporter des éclaircissements aux tchadiens quand aux blessantes rumeurs répandues par Tchadactuel sur ma personne.
En effet, j’ai été surpris d’apprendre dans une dépêche que je serai envoyé par la sinistre police politique, l’ANS pour une prétendue négociation visant à rallier au pouvoir la famille nucléaire d’IBNI. Ce que je déplore c’est l’instrumentalisation d’une affaire hautement politique que vous tentez de réduire à des fins matérielles. Parler de deal entre la famille d’IBNI et de vulgaires individus des services, c’est être vraiment réducteur. Détrompez-vous, pour les tchadiens, cette affaire dépasse le cadre de la famille et de minuscules considérations ethniques de tout genre comme on en voit tout le temps sur votre site entre vos différents clans, alors même que  cela n’intéresse même pas les tchadiens.

Monsieur Erdimi, est- ce que le fait que votre propre épouse se retrouve toujours en première ligne dans les assises du MPS vous a déjà été reproché ?
Est- ce que  le fait qu’une délégation familiale ait fait des déplacements à Doha, à Amjarass et ailleurs pour des négociations vous a été reproché ? Alors, pourquoi vous vous adonnez à cœur joie à des lynchages gratuits sur la famille de votre propre ami? Au lieu de publier de tels ragots, concentrez vous à informer objectivement les Tchadiens.
Vous savez, chaque groupe social a son Juda, le notre, vous le connaissez très bien, c’est votre ami proche, vous êtes aussi son principal mentor, c’est lui qui vous souffle tous les ragots depuis Ndjamena. C’est le même qui a répandu des rumeurs comme quoi les enfants d'Ibni étaient allés au Niger, où ils ont fait venir leurs oncles l’été dernier, afin de négocier leur retour.

En 2008, c'est son incommensurable peur qui engendra sa désertion et sa fuite de la scène  politique. Depuis, votre informateur qui se reconnaîtra dans cet écrit, a continué à décevoir plus d’un tchadien. Pourtant, c’était celui qui devait être le dauphin d’IBNI et reprendre les choses en main pour poursuivre le chemin tracé par le leader du PLD. Cet être indigne a failli totalement à sa mission, il a été absent sur toute la ligne, secret que nous avons toujours gardé par respect pour IBNI qui l'estimait. A présent qu’il cesse définitivement de vouloir humilier notre famille et qu’il s’occupe définitivement de ses nombreuses rentes immobilières. Je tiens par la même occasion à saluer le vieux Laokolé par la même occasion car lui, a été toujours là fidèle à IBNI. Je prends l’engagement devant les tchadiens que je ne suis en rien mêlé à ce projet indécent et salissant pour la mémoire de mon propre frère. Depuis mon retour du Darfour après l’échec de l’opposition armée j’ai toujours fais profil bas, car, ma vie était en danger au Tchad. Si je me retrouve en France aujourd’hui c’est pour y retrouver mes proches, les soutenir dans leurs actions pour la recherche de la vérité. Fidèle aux valeurs d’IBNI, nous avons toujours déclaré que notre famille n’était pas à vendre, alors que les tchadiens soient entièrement rassurés, IBNI est mort pour les Tchadiens. Cela fera partir Deby et permettra aux tchadiens de construire un Tchad meilleur selon ses vœux, nous ne salirons pas sa mémoire et resterons fermes sur cette position. Sur ce, je termine mes propos sans vouloir entrer avec vous dans des débats improductifs auxquels, vous avez habitués les Tchadiens lassés de votre nombrilisme.

Abdoulaye Mahamat Saleh

 

  Tchad : Droit de réponse au site Tchadactuel