Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le découpage administratif du Tchad n’est pas équitable. Le nord du Chari est mieux loti alors que le sud bien plus peuplé est le parent pauvre d’Idriss Déby. En ce moment, le nord du Chari a 14 régions tandis que le sud n’en dispose que de 7.

De part et d’autre du Chari, on constate que le village d’Amdjaresss peuplé en tout et pour tout de 1602 habitants ainsi que les Sous-préfectures de Fada et de Bourkou érigées en régions frisent le ridicule et la provocation. N’est-ce pas les agglomérations comme Iriba, Amzoer, Adré, Mangalmé, Bitkine, Melfi, Aboudéia, Massaguet, Haraze-Mangeigne etc ; méritent d’être érigées en régions. Tout comme les Départements Léré Fianga, Gounougaya, Kélo, Mbaïbokoum, Bénoye, Bousso, Bailli, Goré, Moissala, Kyabé etc. sont mieux lotis et méritent d’être érigés que les trois bourgades de l’ex-BET ci-dessus citées.

Trop d’injustices qu’érige Idriss Déby en système de gouvernance que tente de corriger le Député Fédéraliste Ngarlejy Yorongar.

 

République du Tchad Unité-Travail-Progrès

Assemblée Nationale

 

Le Député Ngarlejy Yorongar

 

A Monsieur le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité

A N’Djaména

Monsieur le Ministre,

Force est de constater que le découpage administratif du Tchad est disproportionné et déséquilibré.

1)- Pour rapprocher l’administration de l’administré et équilibrer le découpage administratif[1], il faut ériger en régions, les Départements suivants :

Abéché, Ati, Adré Aboudéia Amdjarass, Am-Timan, Amdam, Binder, Bongor, Bol, Bardaï, Bailli, Bousso, Beinamar, Benoye, Baïbokoum, Bessao, Béboto, Bodo, Bédjondo, Bédaya, Bébédjia, Békamba, Bitkine, Bokoro, Dourbali, Doba, Fada, Faya, Fianga, Gagal, Guélendeng, Gounougaya, Gozbeida, Guéra, Guéréda, Goré, Goundi,, Haraze-Mangueigne, Iriba, Kélo, Koumra, Krimkrim, Korbol, Léré, Laï, Moundou, Moussoro, Mao, Massakory, Massénya, Mangalmé, Melfi, Massaguet, Moissala, Maro, Mandaléa, Ngara, Oum-Hadjer, Pala, Sarh et N’Djaména..

1) Guélendeng, 2) Gounougaya, 3) Fianga, 4) Binder, 5) Léré, 6) Gagal, 7) Kélo, 8) Beinamar, 9) Benoye, 10) Krimkrim, 11) Baïbokoum, 12) Korbol, 13) Ngara, 14) Bessao, 15) Bébédjia, 16) Goré, 17) Béboto, 18) Bodo, 19) Bédjondo, 20) Goundi, 21) Bédaya, 22) Moissala, 23) Maro, 24) Békamba, 25) Kyabé, 26) Bongor, 27) Pala, 28) Laï, 29) Moundou, 30) Doba, 31) Koumra, 32) Sarh, 33) Abéché, 34) Gozbeida, 35) Am-Timan, 36) Guéra, 37) Moussoro, 38) Mao, 39) Amdjarass, 40) Fada, 41) Bardaï, 42) Faya, 43) Bol, 44)Massakory, 45) Massénya, 46) Ati, 47) d’Adré, 48) Iriba, 49) Oum-Hadjer, 50) Mangalmé, 51) Bitkine, 52) Aboudéia, 53) Melfi, 54) Haraze-Mangueigne, 55) Massaguet, 56) Bokoro, 57) Bousso, 58) Mandaléa, 59) Dourbali,), 60) Bailli, 61) Amdam, 62) Guéréda, 63) N’Djaména..

De même, certaines zones sont sujettes à problèmes alimentés par des cadres politiques, administratifs et militaires.

3)- Pour régler des conflits récurrents entre ces cinq villages savoir Kim, Eré, Koyom, Djouman et Kolobo, il faut les ériger en sous-préfectures. Ces conflits existaient au temps de la colonisation, d’où le rattachement successif de Kim tantôt à Laï tantôt à Bongor et les autres dont Eré tantôt à Kélo tantôt à Gounougaya tantôt à Bongor.

4)- Enfin, pour mettre fin à des querelles stériles entre les ressortissants du Logone Oriental et du Logone Occidental, la ville de Ngara doit être érigée en Commune de plein exercice et en région regroupant le Département de Baïkoro et Boro à créer.

Et ce sera justice.

La paix n’a pas de prix, telle est ma contribution, Monsieur le Ministre.

Je suis à votre disposition pour la mise en œuvre pratique de ce découpage administratif.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’assurance de ma considération distinguée.

N’Djaména, le 31 mars 2014

Ampliation au Président de l’Assemblée Nationale

[1] Ngarlejy Koji-Yorongar Le Moïban : L’Administration territoriale au Tchad, mémoire de Diplôme d’Etudes Supérieures en Science politique (DESS) à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, mémoire admis comme une œuvre de grande qualité scientifique et distribuée dans les bibliothèques des Universités du monde entier notamment française et allemandes.

Ngarléjy Yorongar:"Force est de constater que le découpage administratif du Tchad est disproportionné et déséquilibré"