Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Un blogueur tunisien très actif durant la révolution en détention provisoire

 

Le parquet tunisien a émis un mandat de dépôt contre un militant très actif durant la révolution de 2011 pour détention et consommation de cannabis alors qu’une campagne pour assouplir la loi sur ce délit prend de l’ampleur.

Azyz Amami ainsi que son ami Sabri Ben Mlouka, arrêtés en même temps dans la nuit de lundi à mardi, seront jugés à partir du 23 mai par la Cour correctionnelle de Tunis pour « détention et consommation de stupéfiants », a déclaré à l’AFP leur avocat Bassem Trifi.

Azyz Amami « nie catégoriquement ces faits », a-t-il ajouté.

Des dizaines de personnes ont manifesté aujourd’hui près du ministère de l’Intérieur pour exiger la libération des deux jeunes hommes.

« Azyz Amami est un prisonnier d’opinion », « A bas l’État policier », proclamaient des pancartes.

« Libérez Azyz et Sabri ! », « Ministère de l’Intérieur, ministère terroriste ! », ont crié les manifestants qui faisaient face à un cordon de police.

Azyz Amami et Sabri Ben Mlouka ont été arrêtés en vertu de la loi relative aux stupéfiants, considérée comme rigide car prévoyant une peine d’un à cinq ans de prison ferme sans que le magistrat puisse recourir à des circonstances atténuantes.

Le Premier ministre tunisien Mehdi Jomaa s’est dit mercredi favorable à une réforme de cette législation qui « n’est plus en phase avec l’époque ».

Un blogueur tunisien très actif durant la révolution en détention provisoire