Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Les tchadiens ont tout vu et vécu depuis l’arrivée d’Idriss Deby au pouvoir mais les comportements inhumains sur fond d’une arrogance inouïe envers le Tchad et les tchadiens d’un certain Saley Deby, le tout puissant Directeur Général des Douanes du Tchad et petit frère de l’autre a surpris plus d’un. Ce dernier se croit en terrain conquis et il dicte ses lois aux douaniers en particulier et tchadiens en général. D’abord le sieur Saley est un analphabète de deux pieds (ni francophone ni arabophone), arrogant et insolent envers ses subordonnés et collaborateurs de travail et même envers sa hiérarchie. Ce dernier rend compte directement à son grand-frère de président. Devant cette scène inhabituelle le Ministre des Finances est resté perplexe et sans pouvoir face à un simple DG des douanes. Quel vice de procédure ?     

Récemment le gouvernement de Pahimi à été très réduit, motif les restrictions budgétaires obligent car les caisses de l’Etat sont au rouge. Les institutions de breton Woods ont également suggéré à Deby de resserrer l’équipe gouvernementale tout en nommant des spécialistes dans certaines régies financières en l’occurrence à la Direction Générale des Douanes, à la Trésorerie Paierie Générale (TPG), à la Direction Générale des grands travaux etc. Sur cette seconde recommandation Deby semble ignorer l’importance de celle-ci et le Tchad empathie quotidiennement du détournement à grande échelle des voleurs de la République.

Depuis la nomination du prince d’Amdjarass à la tête de la douane, aucune recette douanière n’est versée au trésor public. Le tout puissant DG des douanes a ouvert des comptes privés dans les banques de la place dont il est le seul signataire et toutes les recettes douanières y sont versées quotidiennement. Depuis un temps, la folie du prince DG a exigé que les recettes journalières de la douane doivent d’abord atterrir chez lui avant de verser le montant voulu par le prince à la banque. C’est pourquoi chaque soir, ce sont des Toyota pick-up remplis des sacs d’argent qui font le défilé chez Saley Deby ou dans son jardin privé sis au pont belilé vers la sortie Est de la capitale. En tout cas, l’Etat a raison d’être frapper par la crise économique. Devant cette folie acerbe et arrogante de Saley Deby, personne n’ose demander le pourquoi de ce système et nous nous disons fièrement que le Tchad est une République.

En plus aucun agent du Ministère de l’assainissement public et de la bonne gouvernance n’a osé faire le contrôle à la Direction Générale des douanes moins encore aux grands travaux ou à la TPG. De même aucun élu du peuple ne demande d’explication au DG des douanes. Au Tchad les grands voleurs de la République et intouchables ne craignent rien.

Ainsi le tout puissant DG des douanes ne fait que construire des villas et des châteaux à N’djamena, Amdjarass, Ati et à l’extérieur du pays. Tenez vous bien, le prince en argile a acheté un simple terrain en face de l’hôtel Méridien Chari à un montant d’un milliard et 700 millions de FCFA. Si tel est le cas, combien couterons les 2 villas jumelles à l’intérieur dudit terrain en construction ? Ses autres villas dans N’Djamena ? Ou encore son jardin privé de pont belilé avec des multiples villas de haut standing à l’intérieur ? Sans oublier les mariages mensuels du prince en argile ? Certainement ce sont des milliards et des milliards de nos francs détournés par le prince à la Direction Générale des Douanes.  

Ainsi va le royaume privatisé des Deby et les autres tchadiens continuent dans l’obscurité, la misère, les maladies et la canicule.

Tchad drôle de pays…

 

MAHAMAT SALEH

Analyste Indépendant

N’Djamena, Tchad