Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Urgent-Tchad-Niger-Libye: plusieurs opposants armés tchadiens détenus au Niger, la CTDDH redoute leur extradion vers le Tchad où leurs vies sont en danger (communiqué de presse de la CTDDH)// La famille Hissein Bourma dans le collimateur de Donald Trump//

Géo-localisation

Publié par Mak

D’après une information de « dernière minute », toutes les zones frontalières du Tchad présentent un risque très élevé. Toutes ces zones ont été classées rouge.

 

Les zones frontalières du Tchad présentent un risque sécuritaire très élevé, à en croire une information de « dernière minute » diffusée sur le site du ministère français des Affaires étrangères (MAE).

La France déconseille à ses ressortissants de se rendre dans les zones frontalières – le Tchad à une frontière commune avec la Libye, le Soudan, le Nigeria, le Niger, le Cameroun et la Centrafrique – ainsi que dans la région du Lac Tchad.

Pour justifier sa décision, le Quai d’Orsay met en avant « les attaques et les enlèvements intervenus récemment dans l’Extrême-Nord du Cameroun et dans les Etats du nord du Nigeria, imputées au groupe terroriste Boko Haram ».

La frontière avec la Centrafrique est quant à elle toujours fermée, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Au-delà des frontières, l’hexagone déconseille aussi le reste du pays classé en zone orange. Le MAE français invite ses ressortissants à se déplacer par voie aérienne ou, à défaut, sous escorte des forces de sécurité locales.