Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

*************

Ex coalition Séléka

Tél. +(236) 755 074 11 / 725 074 11 / 705 074 11 / 775 074 11

Mail : wakodro@gmail.com wakodro@yahoo.fr

DEMENTI FORMEL DE LA SELEKA

Relatif aux enlèvements et assassinats de missionnaires dans la région du Nord-ouest de la République Centrafricaine

L’aile politique de l’ex coalition Séléka tient à apporter un démenti formel à la publication par le journal en ligne Centrafrique-Presse du 19-04-2014 d’une information selon laquelle le Général Mohamed-Moussa Dhaffane, leader par intérim de l’ex- alliance rebelle de la Séléka aurait reconnu via Xinhua les enlèvements par son organisation des missionnaires dans la région du Nord-ouest. Qu’il aurait également déclaré avoir mobilisé les ‘Com-zones’ (commandants de zones) pour retrouver les prélats sans donner de précisions sur les raisons de cet acte et l’éventualité de libération de ces otages. Cette information est un tissu de mensonge que nous récusons formellement.

Car, l’ex coalition Séléka n’a rien à voir dans ces actes ignobles et il n’est pas question pour nous de tirer profit de l’opportunité de la libération de ces otages en vue d’une quelconque gloire que ce soit, mais de rétablir la vérité. Nous n’avons jamais été contacté par l’Agence Xinhua ni dans cette affaire ni dans aucune autre auparavant.

La désinformation comme arme de manipulation et de déstabilisation du peuple est contraire à notre éthique et mérite dénonciation. En conséquence, nous exigeons que cette information erronée soit supprimée dans les plus brefs délais. Nous demandons enfin aux responsables du site en question de toujours vérifier toute information avant sa publication.

Général Mohamed-Moussa Dhaffane,

Président ad intérim de l’ex Coalition Séléka,

Ancien Ministre d’Etat

 

 

CENTRAFRIQUE : Général Mohamed-Moussa Dhaffane,  Président ad intérim de l’ex Coalition Séléka, dément les rumeurs sur l'assassinat des missionnaires au nord-ouest