Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Les islamistes de Misrata qui ont limé Kadhafi le protecteur au nord d’Idriss Deby Itno (IDI) viennent d’effectuer un coup d’état en Libye. Le parlement libyen dont le mandat a expiré depuis deux semaines a donné aux islamistes la primature de la Libye, c'est-à-dire le pouvoir. L’incertitude au nord du Tchad se confirme, s’accentue et s’accélère.

Au sud, la déroute centrafricaine n’est plus à évoquer ni à démontrer. Dieu sait que c’est une défaite qui suivra IDI jusqu’au palais rose, judiciairement, politiquement voire militairement même si c’est très compliqué.

A l’ouest, Boko Haram crée de grands malaises en exhibant ses biens matériels reçus de la part d’IDI ? Les partenaires socialistes découvrent, réalisent et sont en colère. Les semaines à venir seront édifiantes.

Selon l’alentour de Deby, le raïs tchadien aurait instruit à ses hommes de tout faire pour garder les filles-otages-de-Boko-haram hors du territoire tchadien. Que les liens de son régime avec cette organisation terroriste ne devraient être ni vus ni connus. IDI nie alors que les américains ont vu et localisé une majorité de fille sinon la totalité des filles au Tchad. La question demeurée secrète pour des raisons de sécurité des otages n’est plus où sont les filles.

Pour nous les civils et simples observateurs ou lecteurs, le « où » se pose encore. Les agences d’intelligences et les bureaux de renseignements notamment américains et autres, les filles sont chez Deby même si cette présence ne démontre pas directement la complicité/ et l’implication de Deby. L’affaire est très grave et comporte de nombreuses inconnues. Affaire suivie au plus haut, d’aucuns disent par les Hollande, Obama et autres qui pourraient prendre de graves décisions. Affaire suivie. Affaire à suivre.

A l’Est, les islamistes et le monde arabe attend de Deby qu’il lave le déshonneur dans lequel il a plongé les musulmans en Centrafrique, laissant les mosquées souillées par les cadavres des chiens, les musulmans massacrés et déportés, les tchadiens pourchassés et traiter comme moins que les animaux. IDI sait qu’il doit réparer son amateurisme en Centrafrique ou le feu reprendra à l’Est en guise de punition.

Par ailleurs, toute la réputation internationale positive que le Tchad avait bâti au Mali est aujourd’hui grillée par le griotisme communicatif des sujets de Deby, les Hassan Sylla et consorts. Griotisme communicatif au lieu de communication efficace.

Le bilan de IDI est ramené à zéro. A deux ans de postuler pour un nouveau mandat présidentiel en 2016. IDI a laissé entendre aux bouffons que ni la France, les États-Unis, ni François Hollande ni Barack Obama ne pourrait l’interdire de se représenter. C’est peut-être la seule vérité et la seule bonne nouvelle pour lui, avant les hostilités. Le temps qui se profile à l’horizon n’est pas bon.

Hamad Guera

hamad.guera@gmail.com

Au dessus du président tchadien, le ciel est très noir !