Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Suspension des vols du PAM à Amdjarass- Agacée par de nombreux vols à destination d'Amdjarass, ville natale d'Idriss Deby, la représentante au Tchad du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), a ordonné la suspension des vols humanitaires en direction de cette contrée, devenue, la Gbatolite tchadienne // l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

 

Une information concernant la Garde Nationale et Nomade du Tchad (GNNT). Ce qui se passe maintenant à la GNNT, c’est du n’importe quoi.

Cette institution grande qui devait mériter respect est gérée dans un black out total.

En fait, en 2012, la GNNT avait lancé un recrutement de jeunes de 18 à 25 ans. Les jeunes recrues ont suivi une formation d’une année au Centre d’Instruction de Moussoro. A la fin de leur formation, certains  éléments ont été affectés dans différents groupements de la GNNT pour exercer et d’autres dans les directions à N’Djaména. Ces jeunes recrues étaient au nombre de 1000, tous sexes confondus. Ces jeunes étaient traités comme des stagiaires, avec un modique salaire de quinze mille francs (15.000F CFA) pendant une année. En janvier 2014, la situation des recrues a été réglée. Leur salaire a été revu à la hausse à 60.000F CFA.

La Direction de la solde a fait  a fait un rappel de six mois, c’est-à-dire 60.000 F CFA de salaire  par mois. Arithmétiquement, cela donne 60.000F CFA x 6 = 360.000F CFA par élément soit 60.000 F CFA x 1000 = 60.000.000F CFA.

A la désagréable surprise, une fois que le salaire est arrivé à la GNNT, les bourreaux de commandants la GNNT et le Direction de l’Intendance  reconnus pour leur kleptomanie se sont arrangés à ne payer que 75.000F CFA de salaire par élément, au lieu de 360.000F CFA comme calculé ci-haut. Le reste d’argent a directement atterri dans les poches de ces supers voleurs et patrons de la GNNT.  Ces chefs se sont rués sur les sous restant comme des vautours sur une charogne pour se les partager.  En matière de vol, ces chefs sont connus comme des loups blancs.

Un fait et non des moindres qu’il faut souligner à quelques traits, c’est la réhabilitation du général Mahamat Saleh. Il mettra la GNNT à genoux. Il est  honteusement entouré des analphabètes comme la queue de l’âne tels  que son adjoint le colonel Souleymane Digueri qui n’est autre que son beau-fils et commerçant de son état  n’ayant aucune notion militaire. Cet homme à la moralité douteuse ne cherche à tout prix qu’être général.  Méchant comme les troglodytes, raciste, népotiste et tribaliste jusqu’aux ongles, cet homme excelle dans les détournements, les suspensions de salaires des éléments.  Et le second adjoint qui vient d’arriver est aussi entré dans la danse avec le reste des reliquats. Tous deux ne peuvent pas donner de bons conseils au vieux général de 60 ans de service. Il devait en principe être mis à la retraite au lieu de continuer à s’acharner sur les dus de ses éléments.

Récemment la police et la gendarmerie ont été dotées en tenue. Pour la petite mais écœurante histoire, ces tenues sont vendues à la GNNT comme des miches de pains par le colonel Souleymane Digueri Com/GNNT 1er Adjoint à 22.000F CFA la paire. Et le même Souleymane, commerçant véreux, habitué au gain facile organise au niveau de la GNNT, un sport. Il ordonne à tout le monde de participer à l’exception du général Mahamat Saleh, dépassé par l’âge. Ce sport consiste à faire un tour entier de Farcha en courant. Et malheur à celui qui s’absente. On retient sur le salaire de chaque absent 5.000F CFA. Cette somme ne sert qu’au colonel Souleymane Digueri, commerçant de mauvaise foi.

La question qui taraude les esprits, pourquoi tant de désordre à la GNNT ? N’y a-t-il pas des officiers capables ou compétents pour mieux diriger la GNNT que la même équipe de 1995 qui se cramponne toujours pour orchestrer des manigances et autres bêtises qui entravent la bonne marche et ternissent l’image de la GNNT ?

A l’heure où on parle, le Gal-4-Etoiles Mahamat Saleh Brahim continue allègrement, mieux encore au nez et à la barbe de tout le monde, de réhabiliter des retraités, des démobilisés à la GNNT. Ces gens font partie de son ancien staff de faux éléments.

Pour redresser la GNNT, des mesures drastiques doivent s’imposer. Les autorités compétentes doivent prendre leur responsabilité avant qu’il ne soit trop tard.

 

Hamit Alimi, alias  Œil de Lynx

P.S : Je peux dans les jours à venir, faire d’autres revelations sur cette institution qui fait la honte du Tchad.

 

 

Tchad: De la haute mafia à la haute sphère de la GNNT